lyon 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lyon 2

Message  manon le Ven 16 Nov - 13:08

sophie perrin a écrit

depuis quand des non grévistes
voire anti grévistes doivent ils voter pour ou contre
un mouvement ?
A Lyon 2, c'est l'AG qui est souveraine, lundi elle a
voté (avec 800 voix sur 1200) le piquet de grève avec
occupation de la fac de bron jusqu'à lundi prochain.
Le vote électronique mis en place par la fac sur le
web étudiant fait l'objet d'un appel au boycott de la
part des étudiant/e/s en lutte.
Les anti blocages ont appelé à une AG sur Bron pour
débloquer la fac ... ils/elles ont été 15 personnes.
C'est facile de voter d'un clic, mais c'est autre
chose d'être là physiquement.

D'autre part, Lyon 2 quai était occupée depuis hier
après midi suite à décision de l'AG de Lyon 2 quai.
Elle a été évacuée par les CRS, avec l'aval actif de
la présidence de lyon 2, dans la soirée.

Le campus de Lyon 2 Bron est fermé administrativement
jusqu'à lundi sur initiative de la présidence, alors
que nous avions volontairement laissé la B.U ouverte.
Cette fermeture administrative a commencé hier jeudi.
Nous occupons toujours une partie de la fac.

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lyon 2

Message  Yaume le Dim 18 Nov - 14:08

" Les syndicats de personnels de Lyon 2 condamnent l’intervention policière et appellent au rassemblement lundi 19, 12h, et à la grève

Publié vendredi 16 novembre 2007



Communiqué des syndicats de personnels de l’Université Lyon 2, vendredi 16 au matin (envoyé à la presse)

Les syndicats de la FSU de l’Université Lyon 2 condamnent avec force la décision qui a été celle de la Présidence de l’Université de faire intervenir les forces de l’ordre hier soir, jeudi 15, vers 22H30 contre les étudiants mobilisés occupant un amphi. Les représentants du SNASUB-FSU et du SNESUP-FSU, ainsi qu’un collectif de personnels mobilisés, ont dès l’après-midi du 15 rappeler que des AG du personnels s’étaient prononcées la veille :
- pour l’abrogation de la loi
- pour le respect des modalités de lutte des étudiants
- contre le désengagement de l’Etat dans l’Enseignement supérieur et la Recherche
- contre la mise à mal de la démocratie universitaire
- contre la casse des statuts des personnels
- contre la fermeture administrative
- contre toute intervention policière

Ils ont demandé l’abrogation de cette loi qui ne répond nullement aux attentes ni des universités, des étudiants et des personnels. Si nous estimons qu’une réforme de l’Université est nécessaire celle-ci ne peut se faire sans donner à l’enseignement supérieur et à la Recherche des moyens par un fort ré-engagement de l’Etat pour un Service Public de qualité égal sur tout le territoire, garantissant le respect des statuts nationaux des personnels.

Une rencontre avec de la Présidence de Lyon 2 a été menée jeudi 15 après-midi par les représentants syndicaux de la FSU pour trouver des solutions et éviter l’intervention policière, pour établir les conditions d’un dialogue à travers la mise en place d’une journée banalisée afin de débattre de la loi LRU et permettre à tous, personnels et étudiants, de s’engager dans le mouvement d’opposition à la loi LRU. La FSU appelle à un rassemblement lundi 19 novembre à 12h, dès la réouverture des locaux de l’Université, devant la Présidence, 18, Quai Claude Bernard pour exiger de la présidence qu’elle restaure le dialogue sans choisir a priori ses interlocuteurs et qu’elle ne se plie pas à la gestion sécuritaire de la crise visiblement imposée par le gouvernement à lancer des débats communs personels / étudiants dans les campus l’après-midi pour discuter du fond de la loi en rappelant les motions des AG des personnels demandant l’abrogation de la loi LRU
- à un suivi massif de la grève le 20 (AG des personnels à 9h30, départ en cortège de Lyon 2 pour la manif)

- Nous condamnons la présence policière dans l’université qui doit rester le lieux d’échanges, de discussion et des savoirs,
- Plus que jamais il faut maintenir la pression dans l’unité la plus forte entre personnels et étudiants pour demander l’abrogation de la loi LRU qui est un véritable recul pour l’ensemble de la communauté universitaire. "

(source : http://rebellyon.info/article4519.html )

Yaume

Messages : 113
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum