universtié : le sens de la réforme LRU?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 13:41

Tout d'abord, je me présente, Guillaume, étudiant de droit en L2.
Je suis contre le blocage qui paralyse les cours depuis bientôt 2 semaines et pourtant, malgré le fait d'être "anti-bloqueur", comme on nous appelle maintenant, je me suis efforcé de me rendre à un maximum d'AG s'étant déroulées à la fac de Paris 8.

Dans ces nombreuses AG auxquelles j'ai pu assister, les messages qui en ressortaient vis-à-vis de cette loi LRU étaient que cette réforme législative organisait la privatisation de l'université, menait à l'augmentation des droits d'inscription, à l'instauration de la sélection à l'entrée de l'université, ainsi qu'à la supression des filières non rentables.

Mais aucune disposition de la loi LRU, que j'ai lu fort attentivement, ne va dans ce sens.
De surcroît, lors des discussions qui ont précédées l'adoption de cette loi, des engagements ont été pris pour écarter de tels projets.

Pour ma part, je considère que cette loi propose une "gouvernance rénovée" de l'université, déjà autonome en matières pédagogique et scientifique depuis la loi Faure de 1969, mais non au niveau de la gestion financière.

En effet, avec cette législation, chaque université aura dès lors un budget global dans un délai de 5 ans et toutes ces décsisions concernant la gestion financière ne remontront plus alors au ministère concerné.

Par ailleurs, avec ce texte de loi, l'insertion professionnelle devient une mission de l'université.

Alors que la mission de l'insertion professionnelle de l'université et l'encouragement à développer les formations dites "professionnalisantes" sont présentées comme des abominations par les contestataires de la loi LRU, le texte adopté par la coordination nationale qui s'est tenue les 17 et 18 novembre 2007 à Tours énonce que "la professionnalisation est au contraire le plus court chemin vers la déqualification et la précarité".

Enfin, d'autre part, grâce à cette "gouvernance rénovée" proposée dans cette loi, les CA seront désormais plus restreints et les présidents des universités auront des pouvoirs accrus.
Or, pour les contestataires de la loi Pécresse, le renforcement des pouvoirs du président de l'université et du CA apparaît comme un "absolutisme administyratif".
Mais, pour contrer tout éventuel excès en ce sens, il pourrait être instauré des règles internes comme la "charte démocratique" dont vient de se doter l'université Paris 12 Val-de-Marne.

Voilà mon point de vue relatif à la loi LRU.
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  alexthebest le Ven 23 Nov - 13:45

si les contestataires de la loi pecrésse pouvait lire ça et se calmer....
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Ven 23 Nov - 13:46

Franchement j'apprécie ce point de vue car rare sont les personnes qui considèrent que toutes les craintes exposées en ce moment sont infondées...
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 13:58

J'aimerai bien avoir des réponses des gens qui s'opposent à cette loi aussi si c'est possible
Dans une optique de dialogue bien sûr ..!
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 14:02

Apparament il ne faut pas être pressé, c'est vrai qu'il n'est que midi lol...
Je suis désolé j'ai été tenté par la blague..
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  alexthebest le Ven 23 Nov - 14:04

les bloqueurs ne se lèvent que vers 13h... ils ont surement du créer des affiches et des slogans toute la nuit les pauvres
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Pierre G le Ven 23 Nov - 14:17

1) Si on est d'accord avec l'entrée de fonds privés dans l'université, la loi ne donne strictement aucune garantie.
2) Concernant la "toute puissance" du Président : son mandat passera de 5 ans non-renouvenable à 4 ans renouvenable. Ce qui instaure le risque d'une coupure entre le président et son université.
La toute-puissance sera donnée au CA, dont la composition est réformée avec moins de membres et une liste en tête qui prend la majorité automatiquement. Ce qui implique que le Président n'est plus issu d'un consensus mais d'un parti. Quand on connait ses nouveaux pouvoirs concernant la nomination du personnel on peut être inquiets.
A noter qu'avec tous ces pouvoirs renforcés, aucune procedure de destitution n'est prévue.
2) Concernant la "privatisation" : effectivement ce n'est pas écrit dans la loi puisque l'Etat restera propriétaire de ses université. Mais lorsque les universités doivent gérer de façon autonome leurs locaux et qu'une grande partie, voire la majorité des fonds, viennent de l'extérieur, ne peut-on pas parler d'une privatisation? Le CA ne sera plus un espèce de parlement mais un CA d'actionnaires, avec pour principal objectif la rentabilité.
Or, quand on sait qu'il pourra (de façon "autonome") créer ou supprimer des UFR, que doit-on penser? Les guerres internes sont déjà nombreuses, mais si c'est un parti unique qui a la majorité au CA, les suppressions d'UFR en conflit avec la direction et en plus "non-rentables" risquent d'être nombreuses.
Je ne parle pas de la professionnalisation tellement cette idée me semble absurde en sciences humaines.
3) le problême de la province : On le sait, les entreprises qui investissent attendent généralement un retour. Or, les bassins d'emplois en provinces demandent généralement des métiers moins qualifiés qu'en Région parisienne globalement. Les réductions de formations existent déjà, mais concrètement, qui va financer des masters à l'Université de Clermond-Ferrand?
Ces universités auront donc certainement essentiellement des licences pro, financées par des entreprises locales et qui ne leur donneront pas énormément de perspectives.
Fin des diplômes nationaux (concept déjà bien fragile), privatisation, autocratie du Président au coeur d'un CA assujetti...
avatar
Pierre G

Messages : 351
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 14:31

Tout d'abord, merci à toi de répondre Pierre G!

Je ne vais pas revenir sur tout ton dévellopement sinon on en a pour longtemps aujourd'hui à argumenter et je compte réviser mes cours cette après-midi.

Mais, il y a quelques points qui m'interloquent dans ce que tu disposes.

Tu sembles d'une part considérer le recours à des fonds privés viendra nécessairement se substituer aux ressources budgétaires des établissements.

Et d'autre part, la présence dans les CA de personnalités extérieures brandie de ta part apparaît comme l'assurance que le patronat aura la haute main sur les programmes enseignés dans toute l'université, ainsi que sur la gestion de l'université.
Mais pourtant, aujourd'hui, il existe déjà au moins un chef d'entreprise ou cadre dirigeant dans chaque CA d'université.

Par ailleurs, concernant les pouvoirs accrus du président de l'université et du CA, pourquoi ne pas instaurer des règles internes comme la "charte démocratique" dont vient de se pourvoir l'université Paris 12, comme je l'ai déjà indiqué précédemment.

Ainsi, de la sorte, grand nombre de tes craintes, qui ne sont qu'hypothèses à ce jour, seront anéanties.
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Pierre G le Ven 23 Nov - 14:48

Merci de ne pas chercher à dire que mon analyse est débile et sans fondement, puisque pour moi chacun a son interprétation et du moment qu'elle est réfléchie je la respecte.
Effectivement je ne fais que des hypothèses, puisque tout ceci n'est pas marqué dans la loi mais selon mon interprétation risque d'arriver. Or, pour moi, une loi ne doit pas créer des craintes mais en résoudre. Cependant, la réforme des universités est nécessaire, et puisque ce gouvernement a une certaine légitimité, j'accepterai une réforme "libérale" puisque c'est le sens que prend son programme, mais cette loi représente pour moi un démentellement des acquis notamment dans ce qui va dans le sens de l'égalité (pour les étudiants) et de l'autonomie dans le choix des enseignants et des enseignements.

Les fonds privés se substituerons certainement aux fonds publics, que ces fonds viennent d'entreprises ou des étudiants (N.Sarkozy ayant lui-même déclaré, en prenant l'exemple des lettres anciennes, que l'Etat n'avait pas à financer des filières sans débouchés directs).
Mais même s'ils s'ajoutent sans désengagement de l'Etat (ce qui entrainerait évidemment une bonne manne financière), le problême de l'intervention des entreprises dans le choix des formations se poserait, plus ou moins selon la part des fonds privés dans le budget global.

Finalement, il s'agit plus pour moi de raisonner en terme d'exemples et de comparaison. La Sorbonne, Assas, globalement s'en tireront bien sur le plan financier (on peut même imaginer que ces universités garderont le choix de leurs enseignements).

Maintenant, comment va subsister le département d'histoire de Paris8 à côté de ceux de Paris I et de Paris IV, et on peut imaginer la même chose pour le droit, la philosophie...
Encore que comme je l'ai explicité plus haut les facs de province seront certainement les plus affectées, ce qui risquerait d'entrainer un afflut d'étudiants vers la région parisienne et ainsi permettre à des facs comme Paris8 de garder d'excellents étudiants. Mais alors ce sont les questions de la sélection et de la centralisation qui se posent.

Bref, cette loi me pose trop de questions sans réponses pour que je l'accepte, malgré les problêmes actuels de l'université française.
avatar
Pierre G

Messages : 351
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 15:03

Effectivement je pense comme toi qu'au niveau de la centralisation relative aux universités, il y aura un problème manifeste à résoudre.

Mais néanmoins, cette réforme, nécessaire à mon sens, est un premier pas pour résoudre les problèmes existant au sein des universités françaises.

En effet, selon moi, certaines filières sont trop décalées par rapport au monde du travail.
Alors que bien souvent l'université est le dernier lieu d'études avant la recherche d'un emploi.

Et de plus, le nombre de places proposé dans certaines filières est parfois trop important par rapport au nombre de places afférantes au domaine concerné.

C'est pourquoi, à mon sens, cette réforme est un premier pas absolument nécessaire afin de pérenniser l'existence de l'université en France.
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Pierre G le Ven 23 Nov - 15:17

Comme quoi on peut débattre tranquillement, sans s'insulter et même si on ne se fera pas changer d'avis l'un l'autre. Finalement nous sommes d'accord sur quelques points, mais j'exprime de grosses inquiétudes que tu ne juges pas forcément fondées.

Juste pour la place des filières, c'est un problême insoluble, car les meilleurs au lycées ne sont pas forcément les meilleurs à la fac, et que la sélection sur ces critères seraient donc injustifiée, car elle empêcherait des personnes de se révéler en arrivant à l'Université. Sur l'argent encore moins, etc etc.
avatar
Pierre G

Messages : 351
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Stanislas le Dandyktateur le Ven 23 Nov - 15:30

Oui, sauf que c'est une Ruse de l'extrême gauche, pendant qu'on débat, on agit pas
Pendant qu'on parle , le blocage continue
Pendant qu'on exprime nos idées, on ne les applique pas
Et moi je dis, appliquons nos idées à coup de tonfa
Cessons de débattre et battons nous

Débattre, discuter, tout ça c'est du verbiage bon pour les petits enfants et les femmes
avatar
Stanislas le Dandyktateur

Messages : 46
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 15:35

Si tu agis sans réfléchir Stanislas, je n'ose pas imaginer dans quel état on pourra retrouver la fac à la fin du blocage!
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Pierre G le Ven 23 Nov - 15:42

Stanislas le Dandyktateur a écrit:
Et moi je dis, appliquons nos idées à coup de tonfa
Cessons de débattre et battons nous
Demain 15h Place de l'Odéon.
avatar
Pierre G

Messages : 351
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Ven 23 Nov - 16:10

Pour ceux qui sont contre le blocage, AG à 10H dans le bâtiment D avec le personnel administratif de droit!

Fais part de ta voix pour mettre fin au blocage, car "dans une démocratie aboutie, la majorité doit l'emporter sur une minorité très minoritaire"...
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  léa le Jeu 29 Nov - 22:30

Je trouve intéressant qu'un debat est lieu sur la loi.
Je ne suis pas étudiante en droit mais en aes et je me permes de venir donner un avis.
Je préfère prévenir ma position: je suis contre la lru, je fait partie du mouvement activement à paris 8 mais par ailleurs le militante toute l'année, la société à des soucis parfois bien plus grave que la lru: sns papier, sans logement, précarité, etc. .
Je voulait repondre au "pro" ou "pas anti" LRU. Je doit avoué avoir lu trés rapidement tes message mais j'ai trouvé quelques choses intéréssentes. Je trouve en effet trés portant de bien connaitre la loi pour savoir de quoi on parle. J'ai avec d'autre étudiant commencé à observer la loi en la comparant aux textes actuels et n'etans pas en droit je dois avoué que cela est compliqué à comprendre.
En ce qui concerne l'autonomie financiére, je suis daccors ce point existe deja dans le code de l'education tel qu'il est aujourd'hui seulement en realité se n'est pas éfféctif et cette loi perméttera quel le soit. De plus les budgets de l'université ne dépenderont plus du nombre d'étudiant mais du taux de reussite aux examens et de l'insertion professionnelle. Or à paris 8 le taux de reussite n'est pas des meilleurs et les enseignements qui y sont proposés( en grande majorité des sciences molles) ne sont pas les plus recherchés dans le monde du travail(en majorité des sciences dures).L'université risque alors de ne pas accépter des étudiants qui risque de ne pas réussir à l'université les bac pro et techno par exemple et les filliéres peu rentable risqueront de disparaitre: tel c'est déja le cas en enthropologie.

Pour ce qui est de la question des pouvoirs conférés au CA et au président de l'université, je trouve cette question trés importante car elle concerne le fonctionnement même de l'université:repartition du budget, orientation pédagogique, etc..Et je pense que la place de l'étudiant dans ces décisions est trés importante. Les étudiants font partie des premiers acteurs de l'université et il me semble qu'ils doivent participer à la vie toute entiére de celle ci. Actuellement les etudiants sont deja trés peu représenté dans les conseils centraux( 6 au CA 12 au CEVU), et la légitimité de ces élus reste à revoir: elus tout les deux ans, seul 400 étudiants environs participes au vote. Avec la lru les compétenses du cevu( conseil où il y à le plus d'étudiants)n'est plus que consultatrice(avant le cevu faisait des proposition au ca qui devait les voter), le nombre de menbres au CA est lui aussi diminué et le nombre d'étudiants peut être réduit de moitier, avec des personnes extérieurs plus nombreuses que les étudiants! Sans oublier les drots de veto du président.
De plus pour ce qui est des pouvoirs confié au président pour l'emploi des enseignant, il peut désormait employer des professeurs comme contractuels comme dant une entreprise privée.On peut penser qu'il va engager des profs en cdd pour mois,etc...

Pour ce qui est de l'augemetation des frais d'inscriptions, il ne sont certe pas prévus dans la loi mais ils risquent d'être une conséquence de la loi. En effet l'entrée de financement éxtérieurs à l'universté risque de ne pas être un bien pour tous en effet certaines filliaires ne sont pas trés rentables et n'attirent pas vraiment les investissement.
Pour exemple avec les mêmes lois en italie, on constate une augementation des frais d'inscription qui sont actuelement de 2000 à 6000 euros!

Pour ce qui est de la profesionnalisation, je pense et c'est personnel, je ne me base sur rien mais cela fait des années que les différents gouvernements cherchent des coupables au chômage, et le nouveau c'est l'université qui n'arrive pas à s'adapter au monde du travail!

Par aileurs, je ne defent pas l'université telle qu'elle est aujourd'hui mais je ne veux pas qu'elle s'agrave et je pense en effet qu'il faut réfléchir à une autre université.
Malgrés tout je pense qu'on n'aura jamais la même vision de l'université, de la société ou encore de la democratie. Je me suis juste exprimé sur quelques points de facont un peu confuse car des messages m'ont fait réagir mais il y à bien d'autres choses qui restent à revoir dans cette loi, et qui sont trés importantes( le rôle des entreprise par exemple)....

léa

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vladimir guillaume, étudiant ??

Message  z.dag le Mer 5 Déc - 22:55

Vladimir ou guillaume, appelle toi comme tu voudras. Tu ne me sembles pas être un étudiant, en droit, en tout cas, tu as l'air tellement informé, c'est à se demander pourquoi je ne te découvre que maintenent... Comment le mouvement a-t-il pu se passer de toi jusqu'à maintenant... Alors qui es tu vladimir? Un prof du département (de droit, je présume) déguisé en étudiant? Tu m'intrigues vladimir-guillaume.
bien à toi et à ton grand avenir de juriste !!! Accroche toi en tout cas, ce sont les deux premières années qui sont les plus difficiles... Mais tu dois le savoir ça

z.dag

Messages : 4
Date d'inscription : 24/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Mer 5 Déc - 23:17

Vladimir c'est mon blase, mais je m'appelle Guillaume, je suis en étudiant en droit, en L2.
Et t'inquiète je m'en sors avec les études, c'est dur, mais bon il faut s'acrocher, même quand il y a des blocages...
Je te tiendrai au courant de mon futur "grand avenir de juriste" lol...
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  .Sof1uS. le Jeu 6 Déc - 0:00

Menteur, c'est un prof de TD...il a dit ce amtin a l'AG de droit, c'est désolant sérieux...
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Jeu 6 Déc - 0:26

qu'est-ce que tu racontes toi?
prof de TD?
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  .Sof1uS. le Jeu 6 Déc - 0:27

Ouais toi là t'es un prof!
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Jeu 6 Déc - 0:28

C'était marrant rastapopoulos!
même le soir après les cours tu continues! tu fais des heures sup!
je suis sûr même quand tu dors tu continues genre en parlant, des sursauts : "la mère noire"! HAHAHAHAHAHAHAH
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  .Sof1uS. le Jeu 6 Déc - 0:35

Quel enculé celui là mais LOL XD
Je rigole meme dans mes reves rabbit
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Vladimir le Jeu 6 Déc - 0:37

J'imagine la nuit tu bouges dans ton lit tu te mets à breaker comme Woody !!!
HIHIHIHIHIHIIHIIH
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  .Sof1uS. le Jeu 6 Déc - 0:40

J'avoue!!
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: universtié : le sens de la réforme LRU?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum