CONTINUER SANS BLOQUER

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONTINUER SANS BLOQUER

Message  LEMOINE le Lun 26 Nov - 20:20

J'ai assisté à l'AG du département ce matin, puis à celle qui s'est déroulée dans l'amphi X cet après-midi jusqu'à ce que je la quitte sans attendre le vote.

Je suis parti sans participer au vote car je ne veux pas cautionner un caricature de mouvement doublé d'une caricature de démocratie. Je suis parti sans voter parce je vois bien que si le mouvement continue sur cette voie, il va à l'échec. Il s'éteindra de lui-même avec les congés sans avoir rien fait d'autre que d'exaspérer et de démobiliser les étudiants.

Le mouvement contre la LRU a l'ambition d'obtenir l'abrogation d'une loi ou voudrait parvenir à la faire amender substantiellement. Mais pour y parvenir il faut qu'il s'élargisse, qu'il mobilise toujours plus d'étudiants, qu'il trouve un écho favorable dans l'opinion. Or il fait tout le contraire, il organise son propre isolement.

Que s'est-il passé aujourd'hui? Nous passons passé deux heures en AG ce matin sans qu'il en soit sorti quelque chose de mobilisateur. Certains s'occupent gentiment de préparer un happening, d'autres écrivent selon eux une pièce de théâtre qui est censée mobiliser on se sait qui, d'autres appellent "cours alternatif" une vague discussion . De tout cela il ne peut rien sortir, ce n'est qu'un moyen de tuer l'ennui!

Cet après-mîdi, que c'est-il passé? Les étudiants étaient venus nombreux dans l'amphi X et il suffisait d'écouter les conversations pour constater qu'ils étaient contre la LRU mais qu'ils voulaient la levée des blocages. Mais évidemment ils n'ont pas pu s'exprimer car il y avait paraît-il un ordre du jour qui rejetait en toute fin de l'AG la discussion et le vote sur cette question. On leur a joué une comédie : quelques orateurs ont fait de leur mieux pour expliquer la LRU, comme si chacun n'avait pas déjà son opinion à ce sujet et comme si la grande masse n'y était pas déjà opposé. Cette discussion et d'autres très confuses se sont déroulées jusqu'à ce que l'amphi soit à demi vide et que tous les étudiants qui voulaient que le mouvement se poursuive sans blocage soient partis.

Où est la différence entre ce procédé et celui qui consiste à voter une loi pendant les vacances d'été?
Quelle pourrait-être la validité d'une décision obtenue à l'usure et quand tous ceux qui auraient voulu la discuter ont quitté la salle?
Ceux qui ont quitté la salle après avoir assisté à cette comédie sont-ils convaincus qu'il faut renforcer le mouvement? ont-ils encore selon vous de la sympathie pour le mouvement?

Personnellement je pense que non et je pense que le mouvement s'est encore affaibli, qu'il va à l'échec, qu'il est pourri à cause de la mauvaise foi et de l'immaturité de ceux qui prétendent le diriger.

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  EtudianteP8 le Lun 26 Nov - 20:30

Bonsoir,
Je n'ai malheureusement pas pu me rendre a l'AG d'aujourd'hui.
Quelqu'un sait ce que la question du blocage a donné comme reponse?
La fac sera-t-elle bloquée demain?
Merci.

EtudianteP8

Messages : 10
Date d'inscription : 18/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  shibishen le Lun 26 Nov - 20:48

je vaios faire un post inutil:

Vce que tu enonce lemoine sont les raison pour lesquelles je ne me suis rendu a aucune AG aujourd'hui pourtant je suis un des etudiant porteur de proget... voila ... ça c'est resenti il parait puisque je n'était pas la pour en parlé... tant pis peut etre fera t on appel a moi quand ce sera necessaire... pour l'instant moi je ne veux plus cautioner une mascarade ... soit nous nous proclamons mouvement et nous travaillons a cela soit nous ne fesons rien
avatar
shibishen

Messages : 191
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 30
Localisation : 93

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Pauline le Lun 26 Nov - 23:16

shibishen a écrit:je vaios faire un post inutil:

Vce que tu enonce lemoine sont les raison pour lesquelles je ne me suis rendu a aucune AG aujourd'hui pourtant je suis un des etudiant porteur de proget... voila ... ça c'est resenti il parait puisque je n'était pas la pour en parlé... tant pis peut etre fera t on appel a moi quand ce sera necessaire... pour l'instant moi je ne veux plus cautioner une mascarade ... soit nous nous proclamons mouvement et nous travaillons a cela soit nous ne fesons rien
Je ne peux plus résister ! Pitié ! Projet s'écrit avec un J !
avatar
Pauline

Messages : 30
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Yaume le Lun 26 Nov - 23:43

et voilà, t'as craqué! : ]

Yaume

Messages : 113
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Pauline le Lun 26 Nov - 23:50

Et je recraque Wink en toute discretion avec un petit texte de Desproges que je te dédicace tout spécialement shibishen. Bonne lecture study

Éditorial
par Pierre Desproges

Non aux jeunes

«Et vous, qu'est-ce que vous avez fait pour les jeunes ? » lançait l'autre soir Jack Lang, cette frétillante endive frisée de la culture en cave, à l'intention de je ne sais plus quelle poire blette de la nouvelle sénilité parlementaire.
«Qu'est-ce que vous avez fait pour les jeunes?» Depuis trente ans, la jeunesse, c'est-à-dire la frange la plus totalement parasitaire de la population, bénéficie sous nos climats d'une dévotion frileuse qui confine à la bigoterie. Malheur à celui qui n'a rien fait pour les jeunes. c'est le péché suprême, et la marque satanique de la pédophobie est sur lui. Au fil des décennies,
le mot «jeunes» s'est imposé comme le sésame qui ouvre les voies de la bonne conscience universelle. Le mot «vieux» fait honte, au point que les cuistres humanistes qui portent la bonne parole dans les ministères l'ont remplacé par le ridicule «personne âgée», comme si ces empaffés de cabinet avaient le mépris des rides de leurs père et mère. Mais les jeunes ne sont pas devenus des « personnes non âgées ». Les jeunes sont les jeunes. Ah, le joli mot.
« Vous n'avez rien contre les jeunes?» Version à peine édulcorée du répugnant: «T'as pas cent balles?», c'est la phrase clé que vous balancent de molles gouapes en queue de puberté, pour tenter de vous escroquer d'une revue bidon entièrement peinte avec les genoux par des jeunes infirmes. (Je veux dire « handicapés ». Que les bancals m'excusent.)
- Pardon. monsieur, vous n'avez rien contre les jeunes ?
- Si. J'ai. Et ce n'est pas nouveau. Je n'ai jamais aimé les jeunes. Quand j'étais petit, à la maternelle, les jeunes, c'étaient des vieux poilus. avec des voix graves et des grandes mains sales sans courage pour nous casser la gueule en douce à la récré.
Aujourd'hui, à l'âge mûr. les jeunes me sont encore plus odieux. Leurs bubons d'acné me dégoutent comme jamais.
Leurs chambres puent le pied confiné et l'incontinence pollueuse de leurs petites détresses orgasmiques. Et quand ils baisent bruyamment, c'est à côté des trous. Leur servilité sans faille aux consternantes musiques mort-nées que leur imposent les marchands de vinyle n'a d'égale que leur soumission béate au port des plus grotesques uniformes auquel les soumettent les maquignons de la fripe. Il faut remonter a l' Allemagne des années 30 pour retrouver chez des boutonneux un tel engouement collectif pour la veste à brandebourgs et le rythme des grosses caisses.
Et comment ne pas claquer ces têtes à claques devant l'irréelle sérénité de la nullité intello-culturelle qui les nimbe ? Et s'ils n'étaient que nuls, incultes et creux, par la grâce d'un quart de siècle de cretinisme marxiste scolaire, renforcé par autant de diarrhéique démission parentale, passe encore. Mais le pire est qu'ils sont fiers de leur obscurantisme, ces minables.
Ils sont fiers d'être cons.
«Jean Jaurès? C'est une rue, quoi», me disait récemment l'étron bachelier d'une voisine, laquelle et son mari. par parenthèse, acceptent de coucher par terre chez eux les soirs où leur cretin souhaite trombiner sa copine de caleçon dans le lit conjugal.
Ceci expliquant cela : il n'y a qu'un «ah» de résignation entre défection et défécation. J'entends déjà les commentaires de l'adolescentophile de bonne mise : « Tu dis ça parce que t'es en colère.
En réalité, ta propre jeunesse est morte, et tu jalouses la leur, qui vit, qui vibre et qui a les abdominaux plats, "la peau lisse et même élastique ", selon Alain Schifres, jeunologue surdoué au Nouvel Observateur. »Je m'insurge. J'affirme que je haïssais plus encore la jeunesse quand j'étais jeune moi-même. J'ai plus vomi la période yéyé analphabète de mes vingt ans que je ne conchie vos années lamentables de rock abâtardi.
La jeunesse, toutes les jeunesses. sont le temps kafkaïen où la larve humiliée, couchée sur le dos, n'a pas plus de raison de ramener sa fraise que de chances de se remettre toute seule sur ses pattes.
L'humanité est un cafard. La jeunesse est son ver blanc.
Autant que la vôtre, je renie la mienne, depuis que je l'ai vue s'échouer dans la bouffonnerie soixante-huitarde où de crapoteux universitaires grisonnants, au péril de leur prostate, grimpaient sur des estrades à theâtreux pour singer les pitreries maoïstes de leurs élèves, dont les plus impétueux sont maintenant chefs de choucroute à Carrefour.
Mais vous, jeunes frais du jour, qui ne rêvez plus que de fric, de carrière et de retraite anticipée, reconnaissez au moins à ces pisseux d'hier le mérite d'avoir eu la générosité de croire à des lendemains cheguevaresques sur d'irrésistibles chevaux sauvages.
Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.
avatar
Pauline

Messages : 30
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Yaume le Mar 27 Nov - 0:03

Pauline, tu mérites une medaille, parce que
1/ j'adore desproges et donc pour adorer Desproges, tu mérites une médaille.
2/ce texte est une splendeur
3/je connaissais déjà ce texte et le fait que tu le postes est évidement dû à ton bon goût et à ta culture fantastique!
4/parce que tu mérites une médaille (voir figure 1)
: ]


Dernière édition par le Mar 27 Nov - 0:09, édité 1 fois

Yaume

Messages : 113
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Kierste le Mar 27 Nov - 0:04

Pauline a écrit:
shibishen a écrit:je vaios faire un post inutil:

Vce que tu enonce lemoine sont les raison pour lesquelles je ne me suis rendu a aucune AG aujourd'hui pourtant je suis un des etudiant porteur de proget... voila ... ça c'est resenti il parait puisque je n'était pas la pour en parlé... tant pis peut etre fera t on appel a moi quand ce sera necessaire... pour l'instant moi je ne veux plus cautioner une mascarade ... soit nous nous proclamons mouvement et nous travaillons a cela soit nous ne fesons rien
Je ne peux plus résister ! Pitié ! Projet s'écrit avec un J !


MDR

Kierste

Messages : 54
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  LEMOINE le Mar 27 Nov - 0:15

Message de l'administrateur :

"Initialement prévu pour permettre de discuter du blocage, ce forum est devenu le rendez-vous des plus aigres d'entre nous. Je convie toute personne active dans le mouvement à ne même pas lire les messages ici postés, et surtout à ne pas gaspiller du temps à leur répondre. Quant aux personnes opposées aux blocages et à la souveraineté des AG sur le mouvement, mais qui ne veulent pas être associées aux quelques zozos qui se la racontent en brandissant menaces de poursuites, insultes et calomnies, à vous de prendre vos responsabilités."

C'est le comble : on ne veut pas entendre les étudiants en AG mais voilà qu'ils s'expriment sur internet, alors que fait-on : on se bouche les oreilles, on fait ceux qui n'ont rien entendu. On continue dans son petit délire en prétendant qu'on représente les "la souveraineté des AG".

Où est-elle la "souveraineté des AG" alors que vous faites tout ce que vous pouvez pour que les étudiants ne puissent pas s'y exprimer?

Vous êtes les liquidateurs du mouvements!

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Céline L. le Mar 27 Nov - 1:05

Pauline j'applaudis des deux mains, voire même des deux pieds!

Céline L.

Messages : 67
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Elise le Mar 27 Nov - 14:20

En effet, je suis fière de ma "collègue déléguée théâtre" !!
Non ms serieux, je ne comprends pas les gens qui disent que le mvt doit s'intensifier pour marcher et qui restent chez eux! vs attendez qu'on aillent vs apportez les croissants ou QUOI ??
Et ceux qui disent qu'on décident pour eux alors qu'ils ne restent pas pour exprimer leur oppinion pas un seul levé de bras!
(cf notamment lemoine et shibishen..)
C trop facil de se plaindre derrière son ordi!
D'ailleurs, qd est-ce que l'on te voit shibishen?
Venez aux AG donnez votre avis! Venez à la fac discutez ! et arrêtez de raler !! pig
PEACE !! Like a Star @ heaven

Elise

Messages : 25
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  LEMOINE le Mar 27 Nov - 14:39

J'ai passé à la fac toute la journée d'hier. Et je viens encore d'y perdre une matinée entière.

Si je ne suis pas resté pour voter, ce n'est pas par manque de volonté mais, comme je l'ai expliqué, pour ne pas cautionner des manœuvres qui bafouent la démocratie la plus élémentaire et qui ne permettent pas aux étudiants de s'exprimer.

Non seulement vous ne permettez pas aux étudiants d'exprimer leur opposition à la loi LRU mais en plus vous avez le culot de vous payer leur tête en leur reprochant de ne pas vous suivre dans vos délires.

Ce matin, devant l'entrée du bâtiment A, j'ai vu plus d'une centaine d'étudiants qui voulaient aller à leurs cours face à une dizaine de gens qui déclaraient bloquer la porte en leur nom. Comment peut-on prétendre défendre les intérêts des gens de cette façon?

Il est clair que quelques uns, qui seraient prêts à agir contre la loi LRU, sont repartis exaspérés. Ils veulent s'exprimer et estiment que ce n'est pas quelques mégalos qui doivent le faire à leur place.

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Elise le Mar 27 Nov - 14:41

Alors qu'ils restent

Elise

Messages : 25
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Lu-k le Mar 27 Nov - 23:12

LEMOINE a écrit:Ce matin, devant l'entrée du bâtiment A, j'ai vu plus d'une centaine d'étudiants qui voulaient aller à leurs cours face à une dizaine de gens qui déclaraient bloquer la porte en leur nom. Comment peut-on prétendre défendre les intérêts des gens de cette façon?

Et comment se fait-il que les élèves qui veulent aller en cours ne forcent pas le passage contre la disaine de bloqueur???!!!
Comment se fait-il qu'une minorité doit faire la loi, empecher les gens de bosser, et faire perdre du temps sachant que les partiels arrivent?

Lu-k

Messages : 9
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  LEMOINE le Mar 27 Nov - 23:22

Pourquoi une centaine d'étudiants qui voudraient accéder à leur cours, ne se mettent pas à frapper la dizaine qui bloquent?

Réponse : tout simplement parce qu'ils veulent dialoguer, qu'ils sont prêts à discuter, qu'ils sont contre la loi LRU et voudraient qu'elle soit ou retirée ou amendée sur le fond.

C'est ceux qui bloquent l'accès qui ne leur permettent pas de s'exprimer. Ils n'ont pas confiance dans les étudiants parce qu'ils ne se sentent pas capables de les convaincre.

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Elise le Mar 27 Nov - 23:52

Personne n'empêche personne d'entrer ds la fac pour discuter ... Evil or Very Mad

Elise

Messages : 25
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  LEMOINE le Mer 28 Nov - 0:16

Il y a à peine deux minutes tu parlais d'appeler à mon boycott!

Quand des étudiants arrivent à neuf heures pour leur cours et qu'on leur apprend que la fac est bloquée par décision "d'une AG souveraine" qui s'est déroulée en leur absence, ils devraient obtempérer comme devant la gendarmerie selon toi?

Il ne doit pas y avoir de moment pour le débat, il doit être permanent.

C'est faire et refaire, d'accord. C'est prendre des risques, d'accord. Mais il n'y a qu'en prenant des risques qu'on peut convaincre.

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  alexia le Mer 28 Nov - 0:50

j'en ai maaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrre, je veuuuuuuuuuuuuuuuuux aller en cours!!!
Laissez moi passer!!!!
Vous vous rendez pas compte, ca fait 2 semaine que j'ai RDV avec un prof pour une réunion CAPITALE, et je peux pas le voir. Vous prétendez défendre mes interet mais moi, j'ai rien demander a personne!!!!!!!!!!

Vous prétentez que les cours ne seront pas rattrapé et que les étudiants ne seront pas penalisés mais ce que vous ignorez c'est que en communication ils nous font rattrapper les cours en janvier. Et la si la mobilisation se prolonge d'une semaine, supplémentaire les cours rattrappé svont empieté sur mes cours intensifs qui commencent le 21 janvier. Ca va etre difficile de superposé cours intensifs et rattrapage de cours en meme temps, a part si d'ici la je developpe un don d'ubiquité pour pouvoir suivre les cours intensifs et aller aux partiels en retard en meme temps.
Je cherche une solution a ce porbleme, merci de proposé les votres, meme les plus loufoques et farfelus
Merci

alexia

Messages : 20
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Mer 28 Nov - 1:11

non mais ils n'ont aucune solution à proposer! ah si le redoublement! ça c'est ce qui les attend c'est certain ... mais ils n'ont pas compris qu'on en voulait pas de ça Wink
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Céline L. le Mer 28 Nov - 2:27

Mais débloquez la votre fac, et débloquez vous! On se plaint des AG manipulées et des méchants bloqueurs, mais allez y prenez les ag en main, prenez la mobilisation en main, réveillez vous, secouez vos cerveaux, participez à la grève active en proposant des solutions alternatives à tout ce qui vous paraît injuste! Arrêtez de venir en cours pour consommer bêtement! activez le débat, dans les ag d'ufr, par exemple! le problème est tellemnt plus grave que blocage ou pas blocage, venez donc l'enrichir!

Céline L.

Messages : 67
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Guyom le Mer 28 Nov - 3:09

Tournoiement permanent dans un sens incertain,
Les ailes tremblantes, atterissage sur le careau froid, contrastant la chaleur ambiante,
bref moment d'inatention, la mouche en l'espace d'un instant fut réduit à néant. Son meurtrier n'est autre que moi même... son bourdonement m'avait porté les nerfs à vif, je n'eut d'autre choix que cette ultime solution. Enfermé de l'intérieur,briser la vitre et affronter cette glaciale chaleur hivernale! Trop attaché à ce semblant de confort rudimentaire, rendu intolerable par cette ronde incessante, ce fut elle ou moi... Elle n'a pas survécu, je ne lui enveu pas... La domination des forts sur les faibles est ce qui fait tourner le monde, les faibles et les ratés doivent périr. Quelle frustration que de se sentir mouche dans un monde en péril.


Guyom

Guyom

Messages : 17
Date d'inscription : 14/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Logique

Message  maxarpla le Mer 28 Nov - 11:16

Céline L. a écrit:Mais débloquez la votre fac, et débloquez vous! On se plaint des AG manipulées et des méchants bloqueurs

Parfaitement ! ! !
Pour vous débloquer de votre torpeur ...

Venez bloquer ! ! !

maxarpla
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  célineS le Jeu 29 Nov - 2:04

êtes vous vraiment contre le blocage (ou occupation de la fac) ?

aujourd'hui tout le monde à le droit à un minimum de5 semaines de congés par ans.
seriez vous prêt(e/s) à n'en prendre qu'une ou deux, tout le long de votre vie?
si non, pensez à ceux qui en 1936 ont fait grêve pour obtenir ce droit et aux sacrifices qu'ils ont fait pour eux et pour les autres. (dont vous)

quel est le secteur dont le syndicat est le plus puissant aujourd'hui en france ? les cheminots parce qu'ils ont un vrai moyen de pression
en blocant la circulation des trains.
donc
si vous êtes contre la loi LRU (si vous êtes pour, vous pouvez arrêter de lire ce post)
pensez vous que l'on puisse obtenir l'abrogation ou même seulement une modification significative de cette loi en continuant à aller en cours,
et en manifestant ?
ne pensez vous pas que c'est en empêchant les activités normales d'avoir lieu , donc en dérangeant l'ordre établi ?

vous avez peur de perdre votre année? plus il y a de monde en grève moins les enseignants pourront pénaliser les étudiants.
au pire vous perdez un an dans votre cursus, pensez vous que votre carrière ou vos études serront foutues?

pensez vous que ce type d'action est une perte de temps? qu'on y apprend rien de rien ? ni sur la politique, ni sur l'être humain, ni sur les relations sociales
etc...

qu'est ce qui vous interesse dans la vie :
savoir si vous allez avoir votre année ?
ou participer à la création d'une belle société juste ou tout le monde est heureux...(c'est beau l'utopie non ? Smile )

conclusion :avez vous d'autres solutions ? abandonnez vous la lutte contre cette loi ? pensez vous que le blocage est une méthode de terroriste ?
ou finalement vous êtes carrement pour le blocage et c'est vous qui m'empêcherez d'aller en cours demain? Very Happy
avatar
célineS

Messages : 29
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Jeu 29 Nov - 12:35

céline. a écrit:

vous avez peur de perdre votre année? plus il y a de monde en grève moins les enseignants pourront pénaliser les étudiants.
au pire vous perdez un an dans votre cursus, pensez vous que votre carrière ou vos études serront foutues?

qu'est ce qui vous interesse dans la vie :
savoir si vous allez avoir votre année ?

Non mais c'est quoi ces questions ! Bien sur que tout est foutu si on a pas notre année ! lol t'es super marrante toi, c'est vrai qu'on a tous prévu de foirer notre année à cause de vous les bloqueurs! c'est vrai qu'on a pas du tout envie de passer des tas de concours et d'avoir un vrai métier! ça c'est clair que c'est notre tout dernier objectif! ah et oui, on a tous envie de repayer les frais d'inscription l'année prochaine en attendant de nouveaux blocages parce que vous êtes jamais content dans la vie ! youhouuu on croit vraiment rêver là!
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  alexthebest le Jeu 29 Nov - 13:51

mdrrr!! vous bloquez que dalle!! tout ce que vous gagnez c'est de perdre votre année....il n'y aura pas de retrait de la loi...surtout quand on voit comment vous galérez pour organiser un discours sérieux!
j'avoue moi la SEULE chose qui m'intéresse, c'est de reprendre les cours, finir mon année et pouvoir passer mes concours!
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTINUER SANS BLOQUER

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum