AG DE L'UFR = POURRIE ???

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Lun 26 Nov - 21:03

Je crois qu'il n'y a pas plus grand que notre mécontentement après ce qui s'est passé ce matin! Une AG qui devait être une AG de l'UFR 2 s'est transformée en AG du département de science politique avec des sujets qui ne devaient pas être abordé tel que le contenu de la LRU! Qu'est- ce qu'on en avait à faire de son contenu et de ses possibles inconvénients ??? Ce que nous voulions savoir, c'était si le blocage allait continuer et si nos cours allaient reprendre tranquillement! ça c'était des questions essentielles, et enfin de compte, nous restons les incompris, les otages de cette mobilisation! Alors on ne parlera pas du boycotage de la parole, nos interventions huées et la prise de position des professeurs! Ce qui nous a le plus manqué est le soutien de nos propres professeurs, toujours absents mais près à reprendre les cours! On ne parlera pas non plus du secrétariat qui s'est défilé au bout de 5 minutes!
Une AG qui n'a servi à rien, sauf peut-être à nous énerver un peu plus.
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  sarah le Lun 26 Nov - 21:26

donc en gros pas de reprise des cours, c'est ça ? Moi aussi je suis pire que blasée lol

sarah

Messages : 23
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Lun 26 Nov - 21:49

En science politique, je ne pense pas que les cours reprendront de si tôt, par contre en droit si, les cours ont déjà repris.
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  sarah le Lun 26 Nov - 22:00

ok merci

sarah

Messages : 23
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Choucha_L1 le Lun 26 Nov - 22:16

Je ne vois pas pourquoi tu t'en prends à l'UFR de science po, c'était pas de sa faute si les profs de droit se sentent pas concernés par leurs élèves, ainsi que le président de droit...
Tu n'as aucune raison de réagir comme ça, je pense.

Ensuite ils ont essayés de menés un débat, une discussion pour ne pas laisser l'assemblée dans l'expectative, situation dans laquelle vous semblez être. Vos préoccupations faut les faire remonter à vos profs, je pense qu'il n'y a qu'eux qui peuvent vous aider ... Le problème étant aussi l'absence d'un secrétariat, à ce moment là je pense que vous pouvez vous adressez au secrétariat générale ...
Y'a moyen de trouver des solutions si on les cherche ...

Pour conclure, en attendant vos cours vous pouvez toujours participer aux cours alternatifs, ou à la limite contacter d'autres étudiants pour que vous vous échangiez vos cours, ou consulter des biographies, des livres et travailler tant bien que mal de manière autonome, j'ai essayé de le faire et je te l'accorde c'est pas du tout évident.
En ce qui concerne les cours alternatifs, ils apportent un savoir, sur la situation actuelle, même si c'est pas le code pénal de ton camarade, ça peut toujours servir, je ne pense pas qu'un peu de culture G ne puisse nuire à qui que ce soit, et surtout dans l'attente d'une reprise des cours. Ca sera toujours mieux que de ne pas venir à la fac et pas taffer... A mon avis, encore.

Ayé

Choucha_L1

Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Lun 26 Nov - 22:25

au contraire, on a toutes les raisons du monde de réagir comme ça
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  manon le Lun 26 Nov - 22:27

[quote="UneEtudiantePireQueBlasée"]avec des sujets qui ne devaient pas être abordé tel que le contenu de la LRU! Qu'est- ce qu'on en avait à faire de son contenu et de ses possibles inconvénients ??? Ce que nous voulions savoir, c'était si le blocage allait continuer et si nos cours allaient reprendre tranquillement! ça c'était des questions essentielles, et enfin de compte, nous restons les incompris, les otages de cette mobilisation! quote]

Otage, on risque sa vie, alors pas de surenchère du vocabulaire. la question essentielle c'est la LRU et non le blocage puisqu'il n'est là qu'en réponse à une loi que tu as le devoir de connaître (et oui, c'est ça aussi la démocratie, on n'a pas que des droits!) Les possibles inconvénients de la LRU, te concernent certainement puisque tu es étudiante, mais concernent la société toute entière! mais peut-être as-tu assez de problèmes avec ta petite personne...

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Lun 26 Nov - 23:07

manon a écrit:

Otage, on risque sa vie, alors pas de surenchère du vocabulaire. la question essentielle c'est la LRU et non le blocage puisqu'il n'est là qu'en réponse à une loi que tu as le devoir de connaître (et oui, c'est ça aussi la démocratie, on n'a pas que des droits!) Les possibles inconvénients de la LRU, te concernent certainement puisque tu es étudiante, mais concernent la société toute entière! mais peut-être as-tu assez de problèmes avec ta petite personne...

youhouu attention voilà les grands mots! Il est vrai que j'ai payé en début d'année dans le but d'avoir une année gachée par des revendications basées sur des craintes Wink et en + je suis la seule à le penser Wink (ah non mince on est 36000 à la fac oups!)

peu importe nos avis sur cette loi, si on souhaite aller aux AG ou aller manifester, c'est un droit, mais étudier en est un autre, et vous ne le respectez pas! en + vous vous bornez à ne pas le comprendre! c'est vraiment inquiétant! A quand la fin hein? tu vas passer tout le semestre à ne pas aller en cours, cours de ta filière ? super avenir en perpective! Ok ya des points inquiétants dans cette loi, mais pour le moment ce ne sont que des suppositions, on a aucune preuve ... Et comme l'a très justement demander l'une des professeurs en droit durant l'AG générale, avez vous un PROJET afin de courcicuiter la loi? et le blocage des cours est-il votre seule alternative ?
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  manon le Lun 26 Nov - 23:45

UneEtudiantePireQueBlasée a écrit:
manon a écrit:

Otage, on risque sa vie, alors pas de surenchère du vocabulaire. la question essentielle c'est la LRU et non le blocage puisqu'il n'est là qu'en réponse à une loi que tu as le devoir de connaître (et oui, c'est ça aussi la démocratie, on n'a pas que des droits!) Les possibles inconvénients de la LRU, te concernent certainement puisque tu es étudiante, mais concernent la société toute entière! mais peut-être as-tu assez de problèmes avec ta petite personne...

youhouu attention voilà les grands mots! Il est vrai que j'ai payé en début d'année dans le but d'avoir une année gachée par des revendications basées sur des craintes Wink et en + je suis la seule à le penser Wink (ah non mince on est 36000 à la fac oups!)

peu importe nos avis sur cette loi, si on souhaite aller aux AG ou aller manifester, c'est un droit, mais étudier en est un autre, et vous ne le respectez pas! en + vous vous bornez à ne pas le comprendre! c'est vraiment inquiétant! A quand la fin hein? tu vas passer tout le semestre à ne pas aller en cours, cours de ta filière ? super avenir en perpective! Ok ya des points inquiétants dans cette loi, mais pour le moment ce ne sont que des suppositions, on a aucune preuve ... Et comme l'a très justement demander l'une des professeurs en droit durant l'AG générale, avez vous un PROJET afin de courcicuiter la loi? et le blocage des cours est-il votre seule alternative ?

wAOUHw! Tu sors d'un long sommeil toi! Va aux autres AG, en particulier celles de philo et de sciences po (et la générale de la fac aussi); tu t'appercevras qu'au pays des méchants-bloqueurs-fachos-paranos ça fait déjà deux semaines que l'on parle d'alternatives, de groupes de réflexions et d'élaboration d'un projet à proposer en complément du rejet de la LRU.
S'informer d'une loi et la contester si elle nous semble injuste est un devoir! alors arrêtons de parler de droits à tous vents!
Quant aux preuves, tu préféres attendre de les vivre? Ton argument est juste d'une grande pauvreté. Quand une loi est inique et pose problème on n'attend pas qu'elle s'applique concrètement pour la rejeter (au fait il n'y a pas eu de cpe avant que le mouvement démarre en 2005).
J'ai également payé des frais d'inscription (et je ne suis pas sure de pouvoir en faire autant dans 2 ans), et j'ai aussi un avis personnel, mais là on parle pas de moi mais d'un choix de société, celle à laquelle j'appartiens.
ballade toi sur le forum, lis les document ou visionne "universités le grand soir sur dailymotion". moi je déconnecte, ça fatigue de répondre aux mêmes interventions plusieurs fois d'affilée

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Sir BARRIE James Matthew le Mar 27 Nov - 4:04

manon a écrit:wAOUHw! Tu sors d'un long sommeil toi! Va aux autres AG, en particulier celles de philo et de sciences po (et la générale de la fac aussi); tu t'appercevras qu'au pays des méchants-bloqueurs-fachos-paranos ça fait déjà deux semaines que l'on parle d'alternatives, de groupes de réflexions et d'élaboration d'un projet à proposer en complément du rejet de la LRU.
S'informer d'une loi et la contester si elle nous semble injuste est un devoir! alors arrêtons de parler de droits à tous vents!
Quant aux preuves, tu préféres attendre de les vivre? Ton argument est juste d'une grande pauvreté. Quand une loi est inique et pose problème on n'attend pas qu'elle s'applique concrètement pour la rejeter (au fait il n'y a pas eu de cpe avant que le mouvement démarre en 2005).
J'ai également payé des frais d'inscription (et je ne suis pas sure de pouvoir en faire autant dans 2 ans), et j'ai aussi un avis personnel, mais là on parle pas de moi mais d'un choix de société, celle à laquelle j'appartiens.
ballade toi sur le forum, lis les document ou visionne "universités le grand soir sur dailymotion". moi je déconnecte, ça fatigue de répondre aux mêmes interventions plusieurs fois d'affilée
Et le droit au devoir vous en faites quoi?!
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Derrick le Mar 27 Nov - 22:12

Appel de la coordination nationale étudiante de Tours réunie les 17 et 18 novembre
46 universités sont touchées par le mouvement dont 28 sont bloquées. 10 interventions policières et des arrestations arbitraires ont eu lieu dans des facs cette semaine. Nous les condamnons fermement. Mais Sarkozy et les présidents d'université pourront envoyer la police et la gendarmerie tant qu'il veulent contre nous, cela ne nous empêchera pas de nous mobiliser.

Nous continuerons la grève jusqu'au retrait de la loi Pécresse parce qu'elle signifie la privatisation de l'enseignement supérieur. L'introduction de financements privés va renforcer les inégalités entre universités et filières et va permettre une mainmise du patronat sur le contenu des formations. L'université n'est pas responsable du chômage, et adapter l'université aux exigences du "monde du travail" ne rapprochera pas les étudiants de l'emploi : la professionnalisation est au contraire le plus court chemin vers la déqualification et vers la précarité. Nous refusons également l'instauration d'une pré-sélection à l'entrée de l'université, qui remet en cause l'accès de tous à l'université. C'est pourquoi nous appelons tous les lycéens à se mobiliser contre la loi Pécresse.

Pour les présidents d'universités, c'est également la possibilité de recruter des personnels en dehors du staut de la fonction publique, et de gérer la carrière de ces derniers. Nous refusons catégoriquement la généralisation de la concurrence et de la précarité pour les personnels, ainsi que le renforcement des pouvoirs des présidences et du patronat au sein des Conseils d'Administration.

Cette réforme n'est ni amendable, ni négociable, que ce soit sur un plan local ou national. Si nous nous battons pour l'abrogation de la LRU, c'est parce que nous nous battons pour le droit à l'éducation pour tous. Exiger l'abrogation implique donc de lutter pour une augmentation massive du budget de l'enseignement supérieur, pour une augmentation massive des aides sociales, pour de vrais diplômes nationaux reconnus dans les conventions collectives, pour l'égalité entre Français et Etrangers dans l'accès aux études.

La journée du 14 novembre montre que la contestation sociale s'amplifie. Les cheminots, les salariés de la RATP et d'EDF-GDF ont raison de lutter sur la question des retraites. Nous aussi, étudiants, sommes concernés, car le gouvernement et le MEDEF veulent augmenter la durée de cotisation de l'ensemble des salariés, à 41 voire 45 ans. Parce que nous ne voulons pas perdre notre vie à la gagner, nous soutenons le mot d'ordre de 37,5 annuités de cotisations pour tous aux côté des cheminots et des salariés d'EDF, de GDF, de la RATP...

Les salariés de la fonction publique ont tout autant raison de se mettre en grève contre le démantèlement des services publics, contre les 22 000 suppressions de postes, qui dégradent notamment les conditions d'études des lycéens, et pour l'augmentation des salaires. C'est d'embauches dans les services publics dont nous avons besoin : dans les universités mais également dans les écoles, dans les hôpitaux. C'est pourquoi nous soutenons les revendications des salariés du public : pour des embauches massives, pour la défense des services publics et l'augmentation des salaires.

Suspendre les cours est le seul moyen pour que tous les étudiants, notamment les boursiers, puissent se réunir et décider ensemble de se mobiliser. Sans blocage, sans piquets de grève, sans occupations massives des Universités, les étudiants ne disposent pas réellement de droit de grève. Face aux tentatives de faire reprendre les cours par l'intermédiaire des référendums, nous réaffirmons la seule legitimité des Assemblées Générales pour décider des suites du mouvement : c'est dans les AG que les informations, les différents points de vue peuvent être échangés et que les étudiants peuvent voter en connaissance de cause. C'est aux grévistes d'organiser eux-mêmes leur prise de décision et non aux présidence d'université qui pour la plupart soutiennent la réforme. Nous apelons donc au boycott des votes organisés par les administrations universitaires. Nous condamnons également les fermetures administratives, qui visent à dissuader les étudiants de se rendre sur leur lieu d'étude et de se mobiliser. Leur projet est de détruire l'ensemble des acquis sociaux. Face à ce projet, c'est ensemble que nous gagnerons : nous devons construire un mouvement d'ensemble des jeunes et des salariés pour riposter à l'offensive du gouvernement.

Nos revendications :
contre la remise en cause des régimes spéciaux ;
contre les franchises médicales ;
contre la précarisation des statuts de la fonction publique. Nous dénonçons également la stigmatisation des immigrés, et nous exigeons l'abrogation des lois anti-immigrés, en particulier la loi Horteufeux, la régularisation de tous les sans paier, la fermeture des centres de rétention et la fin des rafles.

Nous appelons à amplifier et appronfondir la mobilisation par la généralisation des AG et des piquets de grève dans toutes les universités. Nous appelons les lycéens à organiser partout des AG, pour préparer la grève à partir du 20. Nous ferons tout pour que la journée de grève du 20, aux côtés des salariés en lutte, soit un succès. Nous appelons à une journée de grève et de manifestation étudiante et lycéenne dans toutes les villes le 22. Nous proposons une date de mobilisation interprofessionnelle le 27 novembre aux autres secteurs en lutte. Nous rejoindrons toute initiative proposée par les salariés en grève : leur combat est aussi le nôtre. Nous appelons tous les jeunes et les salariés à se saisir de ces dates pour nous rejoindre dans la grève. Nous appelons à la tenue de réunions interprofessionnelles dans toutes les villes.
avatar
Derrick

Messages : 315
Date d'inscription : 11/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tracker.regardeavue.com/page/2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Mar 27 Nov - 23:32

nan mais faut arrêter de mettre des hors sujet dans les topics !!!
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  LEMOINE le Mar 27 Nov - 23:48

Etienne t'es pas sérieux!!

Tu viens encore de répéter l'erreur qui provoque la stagnation du mouvement à Paris 8 :

Tu écris "nous continuerons la grève jusqu'au retrait de la loi".

Il fallait écrire : "nous appellerons les étudiants à continuer la lutte..."

Si tu veux que la lutte aboutisse, il faut qu'elle soit celle des étudiants, de tous les étudiants; il faut que ce soit eux qui en déterminent démocratiquement la forme.

Crois-tu qu'ils ont moins d'intelligence et d'imagination que toi?

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  alexthebest le Jeu 29 Nov - 14:09

hey Manon, tu parles du Cpe mais il y a une grande différence entre le problème du Cpe et celui de la loi LRU...c'est que le CPE était encore en projet quand les manifestations ont commencés...alors que dans notre cas la LRU a été votée en juillet et il ne pense même pas l'abroger....

puis franchement une bonne modification de l'université ça ferait pas de mal... qu'est ce que les gens en arts ou en philo ayant étudier à Paris8 pourront bien faire dans leur vie?.... pointer à l'ANPE, ou devenir profs à leur tour...
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Charlou le Jeu 29 Nov - 16:11

J'suis un peu en retard mais... nous sommes bien les "otages" de ce blocage.
Le mot n'est pas du tout surévalué : vous nous empêcher l'accès au cours, vous utilisez ce moyen de pression pour obtenir l'exécution de vos exigences. Mais ce que vous n'avez compris c'est que la ministre S'EN FOU ROYALEMENT de cette "prise d'otage" alors pourquoi vous n'iriez pas l'enmerder elle directement ! Je ne comprend pas le fait d'empêcher l'enseignement de cette manière ! Vous avez d'autres moyens de pression qui seraient tout à fait appropriés alors pourquoi vous nous enmerdez NOUS !!??!!

Charlou

Messages : 9
Date d'inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  alexthebest le Jeu 29 Nov - 17:26

tout à fait!! voilà faites un blocus au ministère!!!!
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  mat le Jeu 29 Nov - 19:00

crois tu vraiment que ces gens bizarre que l'on appelle "les bloqueurs"... ou les "utopistes" comme tu veux auraient le courage ou meme la patience de se reorganiser unitairement afin de bloquer le ministere?? pour ma part je ne crois ni en leur capacité, ni en leur courage...du moins si j'en juge par ces quelque rageux qui tiennent la fac actuelement.
mais il est vraie que leur mouvement aurait une bien meilleure repercution car ce qu'ils ne semblent pas avoir saisi pour le moment, c'est l'inutilitée totale de bloquer une fac comme la notre, la leur, dont tout le monde dans ce beau pays se fout eperdument...
alors si quelqu'un pouvait répondre a cette question, j'aimerais bien savoir qui va se preocuper de savoir si paris 8 est bloquer , que ce soit au gouvernement ou autre part??? qui a par les étuidaints en a qulque chose a foutre??

je remerci d'avance celui qui me repondra inteligement...

mat

Messages : 8
Date d'inscription : 29/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  LEMOINE le Jeu 29 Nov - 19:07

Ce matin il y avait grand-messe dans le hall du bâtiment C.

L’hôtel était dressé et derrière se tenaient les officiants des trois ordres : « les professeurs, le personnel administratif et les étudiants ».

L’ordre majeur, celui des professeurs était représenté par le président de l’Université qui a ouvert la cérémonie en invoquant le Dieu des vrais croyants « la mobilisation ».

« La mobilisation » est un vrai Dieu. Cela signifie que seuls les vrais croyants sentent sa présence. Ils lui adressent des louanges que l’on appelle « prise de parole ». Après chaque « prise de parole » l’assistance applaudit (car la coutume de chanter alléluia semble s’être perdue).

La prière au dieu « mobilisation » se fait en trois temps : d’abord on le loue, on lui rappelle ses vœux et enfin on le prie à nouveau de descendre sur l’assistance. Le suppliant demande au dieu très puissant d’éloigner de lui la LRU.

LRU, tel est le nom de l’enfer qui menace la communauté. Enfer avéré que seul la mobilisation peut éloigner. Même si ma foi dans « la mobilisation » est chancelante, je confesse que je crains la LRU comme les vrais croyants. Je sais qu’elle me menace et qu’il faut la combattre.

Hélas ! L’assistance était prête à voir descendre sur elle la divinité quand un mécréant a osé mêler sa voix à celle des vrais croyants en mettant en doute l’efficacité du « blocage » qui est pour les fidèles le premier pilier de la foi ! Il a fait remarquer l’absence des étudiants qui désertaient le temple, ne venaient plus aux cérémonies et protestaient même contre l’observance du « blocage ».

Je ne pourrais pas décrire l’indignation des vrais croyants. L’outrage a été sifflé et le perfide s’est fait immédiatement traiter de « faux cul ». Il a regagné son rang sous les huées.
Ce n’est pas qu’on n’ait pas le droit de dénoncer le peu de foi des étudiants ; au contraire tous les officiants s’y sont employés mais il faut les fustiger et les dénoncer comme d’horribles pécheurs. Il faut les blâmer hautement et les sommer de rendre grâce à « la mobilisation ».
Ainsi, une dévote de l’ordre des professeurs, du sous-ordre de la sociologie, a-t-elle pu dire qu’à une cérémonie de son département étaient présents trente professeurs pour seulement quarante étudiants. Mais elle n’a pas mis en doute « la mobilisation » mais appelé l’assistance à redoubler de ferveur.

La liturgie s’est poursuivie par l’adoption d’une « motion ». Une « motion » est un acte solennel par lequel l’assistance réaffirme sa foi et dénonce la LRU qui doit être abrogée.

J’ai ensuite quitté cette touchante cérémonie pour me mêler aux pécheurs : ces étudiants qui erraient devant leur salle de cours en s’inquiétant des partiels. Tous craignent la LRU mais ils ne comprennent pas le « blocage » et contestent son observance. Ils disent qu’il les tient éloignés de l’université et compromet leur avenir tout autant que la LRU.

Ces perfides cachent leur noirceur en se donnant des airs de douceur. Ils disent qu’ils veulent à la fois suivre leur cours et participer à « la mobilisation » selon d’autres rites.

Les vrais croyants sauront-ils les entendre ? Vont-ils réunir un Concile pour revoir les points les plus austères de leur foi ?

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Casso le Jeu 29 Nov - 19:47

LEMOINE a écrit:Ce matin il y avait grand-messe dans le hall du bâtiment C.

L’hôtel était dressé et derrière se tenaient les officiants des trois ordres : « les professeurs, le personnel administratif et les étudiants ».

L’ordre majeur, celui des professeurs était représenté par le président de l’Université qui a ouvert la cérémonie en invoquant le Dieu des vrais croyants « la mobilisation ».

« La mobilisation » est un vrai Dieu. Cela signifie que seuls les vrais croyants sentent sa présence. Ils lui adressent des louanges que l’on appelle « prise de parole ». Après chaque « prise de parole » l’assistance applaudit (car la coutume de chanter alléluia semble s’être perdue).

La prière au dieu « mobilisation » se fait en trois temps : d’abord on le loue, on lui rappelle ses vœux et enfin on le prie à nouveau de descendre sur l’assistance. Le suppliant demande au dieu très puissant d’éloigner de lui la LRU.

LRU, tel est le nom de l’enfer qui menace la communauté. Enfer avéré que seul la mobilisation peut éloigner. Même si ma foi dans « la mobilisation » est chancelante, je confesse que je crains la LRU comme les vrais croyants. Je sais qu’elle me menace et qu’il faut la combattre.

Hélas ! L’assistance était prête à voir descendre sur elle la divinité quand un mécréant a osé mêler sa voix à celle des vrais croyants en mettant en doute l’efficacité du « blocage » qui est pour les fidèles le premier pilier de la foi ! Il a fait remarquer l’absence des étudiants qui désertaient le temple, ne venaient plus aux cérémonies et protestaient même contre l’observance du « blocage ».

Je ne pourrais pas décrire l’indignation des vrais croyants. L’outrage a été sifflé et le perfide s’est fait immédiatement traiter de « faux cul ». Il a regagné son rang sous les huées.
Ce n’est pas qu’on n’ait pas le droit de dénoncer le peu de foi des étudiants ; au contraire tous les officiants s’y sont employés mais il faut les fustiger et les dénoncer comme d’horribles pécheurs. Il faut les blâmer hautement et les sommer de rendre grâce à « la mobilisation ».
Ainsi, une dévote de l’ordre des professeurs, du sous-ordre de la sociologie, a-t-elle pu dire qu’à une cérémonie de son département étaient présents trente professeurs pour seulement quarante étudiants. Mais elle n’a pas mis en doute « la mobilisation » mais appelé l’assistance à redoubler de ferveur.

La liturgie s’est poursuivie par l’adoption d’une « motion ». Une « motion » est un acte solennel par lequel l’assistance réaffirme sa foi et dénonce la LRU qui doit être abrogée.

J’ai ensuite quitté cette touchante cérémonie pour me mêler aux pécheurs : ces étudiants qui erraient devant leur salle de cours en s’inquiétant des partiels. Tous craignent la LRU mais ils ne comprennent pas le « blocage » et contestent son observance. Ils disent qu’il les tient éloignés de l’université et compromet leur avenir tout autant que la LRU.

Ces perfides cachent leur noirceur en se donnant des airs de douceur. Ils disent qu’ils veulent à la fois suivre leur cours et participer à « la mobilisation » selon d’autres rites.

Les vrais croyants sauront-ils les entendre ? Vont-ils réunir un Concile pour revoir les points les plus austères de leur foi ?


OOOOH LA VACHE HAHA ! POST OF THE YEAR !!! Laughing santa
avatar
Casso

Messages : 76
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  alexthebest le Jeu 29 Nov - 21:06

mat a écrit:crois tu vraiment que ces gens bizarre que l'on appelle "les bloqueurs"... ou les "utopistes" comme tu veux auraient le courage ou meme la patience de se reorganiser unitairement afin de bloquer le ministere?? pour ma part je ne crois ni en leur capacité, ni en leur courage...du moins si j'en juge par ces quelque rageux qui tiennent la fac actuelement.
mais il est vraie que leur mouvement aurait une bien meilleure repercution car ce qu'ils ne semblent pas avoir saisi pour le moment, c'est l'inutilitée totale de bloquer une fac comme la notre, la leur, dont tout le monde dans ce beau pays se fout eperdument...
alors si quelqu'un pouvait répondre a cette question, j'aimerais bien savoir qui va se preocuper de savoir si paris 8 est bloquer , que ce soit au gouvernement ou autre part??? qui a par les étuidaints en a qulque chose a foutre??

je remerci d'avance celui qui me repondra inteligement...

MDR ah mais TOUT LE MONDE s'en fout de Paris8!!!! mais bon va leur expliquer :s:s
avatar
alexthebest

Messages : 125
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  www.paris8.tk le Ven 30 Nov - 16:04

Otage... non mais lool ..

Vous vous foutez de la loi mais re loool quoi

Putain mais vous etes des gens lobotomisé ou bien ?

"Mon cours, mon semstre, mon prof (l)"

S'il vous plait servez vous de vos menages, la loi est hyper importante, en avoir parler en AG et normal, et une AG d'UFR ne decide pas du blocage...

Après bravo au président de l'UFR (qui n'as pas osé venir) pour avoir transformer la convocation de l'AG.

Sur ce amis, de droit, à très bientot, la suspension des cours etant voté, si vous avez cours nous viendrons débrayer ceux-cis.

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Ven 30 Nov - 18:10

Toni a écrit:
Sur ce amis, de droit, à très bientot, la suspension des cours etant voté, si vous avez cours nous viendrons débrayer ceux-cis.

Alors là, OSE ! Vient on t'attend, ya aucun problème!!! Pour quelqu'un qui n'a rien dit à l'AG du l'UFR, je te trouve bien prétentieux! Et je te signale que malgré tous vos discours, nos cours ont repris! Alors si tu veux je te donne l'heure et les jours, et j'attends avec IMPATIENCE que tu viennes nous troubler.
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  lilavie le Ven 30 Nov - 18:20

loooool c'est clair mon coco on a tous cour Wink mais apparemment tu te soucis plus de nous déloger que de faire des propositions pour changer la loi, il faudrait te réveiller on attend les propositions là !

lilavie

Messages : 57
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  LEMOINE le Ven 30 Nov - 19:39

Toni je te soupçonne d'être un agent à la solde de Sarkozy car je ne te ferais pas l'insulte de penser que tu n'es pas capable de comprendre que tes menaces ne font que dresser les étudiants contre toi.

Continue comme çà et ils finiront par préférer la LRU à ce que peuvent leur apporter ceux qui s'y opposent par des blocages et des menaces.

LEMOINE

Messages : 167
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Casso le Ven 30 Nov - 19:44

Il dit ça pour faire peur. La semaine dernière c'était pareil et j'ai eu cours de langue sans que personne ne vienne nous déranger. Les bloqueurs sont minoritaires et ne pourront rien faire car il est très simple de faire passer un cours pour un cours dit alternatif haha. Ils sont dépassés par les évènements car ils savent que le mouvement est sur la pente descendante. Et ce n'est pas en menaçant qu'ils serviront leur cause ...
avatar
Casso

Messages : 76
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AG DE L'UFR = POURRIE ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum