Complétement épuisée !

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Complétement épuisée !

Message  Christelle le Lun 26 Nov - 23:16

Je reviens de l'AG, nous sommes le lundi 26 novembre, et je me retrouve complétement à plat, et déprimée. Autant j'ai été en colére, puis ensuite motivée à défendre mes opinions contre le blocage totale. Mais je sais plus trop quoi penser, parce que en face de moi, j'ai des robots ( je parle des bloqueurs radicaux ).

Oui je m'enfous, je le dis de bonne foie vous êtes des robots pour moi.
Je me suis sentie confisquer ma liberté d'étudier ( dire que je me suis battue pour intégrer ma filiére, et engueuler avec la moitié de ma famille ). Dire qu'avant j'avais de la sympathie pour vous parce que j'étais anti-LRU, et bien là je suis arrivée à un point de rupture.
Surtout que je suis trés attachée à la matiére des langues des signes, bien au delà d'avoir un diplôme, et je me retrouve comme un violoniste à qui on interdit le violon, et ça en devient une souffrance parfois.

Je continurai en disant que mon sentiment a été de me retrouver face à un mur qui rejette toute nouvelle proposition : bloquer ne serait ce que les jours de manifs ou d'AG, et bais non tan pis pour vous si vous n'êtes pas d'accord. Même si on le dit que stratégiquement on n'y gagnera rien contre le gouvernement, et bais non on n'a notre façon de réfléchir.

Et je jure que je pense profondément que le blocage sur le long terme, nous fera perdre. Dommage que je n'ai pas été plus en forme quand je faisais des signes pour avoir le micro parce qu'il m'est passé sous le nez ( mais là je n'accuse personne mais bon arriver à une certaine heure de l'ag, j'avais l'impression d'avoir grillé une partie de mon stock d'énergie à force d'écouter, et d'écouter, c'était trés crevant parce qu'à des moments je n'arrivais plus à suivre).

Tristesse, dégoût (profondément quand on entend des réflexions comme " les anti-bloqueurs se plaignent alors qu'ils en profiteront comme tout le monde de notre combat..." mais oui bien sûr enfonce moi encore plus en me faisant passer pour une profiteuse égoîste), fatigue morale et la forte impression de n' être jamais prise en compte. Pire d'être totalement sacrifié pour peut-être même pas gagner.

Voilà c'était mon billet d'humeur pour donner à voir l'autre côté du miroir quand on était anti-blocage. Pour ce soir je me sens bléssé ( demain matin je serais mieux car c'est le contre-coup de l'AG ). quelques uns comprendront pourquoi des anti-blocages ne vont plus en AG ( parce que ressortir à chaque fois avec le même état d'esprit détruit, ça tourne au masochisme ), d'autres sans doute auront complétement la réaction inverse. Un billet d'humeur reste une vision personelle, c'est tout !
En tout cas bonne soirée à tous. Crying or Very sad

Christelle

Messages : 126
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  manon le Lun 26 Nov - 23:31

Christelle a écrit:Je reviens de l'AG, nous sommes le lundi 26 novembre, et je me retrouve complétement à plat, et déprimée. Autant j'ai été en colére, puis ensuite motivée à défendre mes opinions contre le blocage totale. Mais je sais plus trop quoi penser, parce que en face de moi, j'ai des robots ( je parle des bloqueurs radicaux ).

Oui je m'enfous, je le dis de bonne foie vous êtes des robots pour moi.
Je me suis sentie confisquer ma liberté d'étudier ( dire que je me suis battue pour intégrer ma filiére, et engueuler avec la moitié de ma famille ). Dire qu'avant j'avais de la sympathie pour vous parce que j'étais anti-LRU, et bien là je suis arrivée à un point de rupture.
Surtout que je suis trés attachée à la matiére des langues des signes, bien au delà d'avoir un diplôme, et je me retrouve comme un violoniste à qui on interdit le violon, et ça en devient une souffrance parfois.

Je continurai en disant que mon sentiment a été de me retrouver face à un mur qui rejette toute nouvelle proposition : bloquer ne serait ce que les jours de manifs ou d'AG, et bais non tan pis pour vous si vous n'êtes pas d'accord. Même si on le dit que stratégiquement on n'y gagnera rien contre le gouvernement, et bais non on n'a notre façon de réfléchir.

Et je jure que je pense profondément que le blocage sur le long terme, nous fera perdre. Dommage que je n'ai pas été plus en forme quand je faisais des signes pour avoir le micro parce qu'il m'est passé sous le nez ( mais là je n'accuse personne mais bon arriver à une certaine heure de l'ag, j'avais l'impression d'avoir grillé une partie de mon stock d'énergie à force d'écouter, et d'écouter, c'était trés crevant parce qu'à des moments je n'arrivais plus à suivre).

Tristesse, dégoût (profondément quand on entend des réflexions comme " les anti-bloqueurs se plaignent alors qu'ils en profiteront comme tout le monde de notre combat..." mais oui bien sûr enfonce moi encore plus en me faisant passer pour une profiteuse égoîste), fatigue morale et la forte impression de n' être jamais prise en compte. Pire d'être totalement sacrifié pour peut-être même pas gagner.

Voilà c'était mon billet d'humeur pour donner à voir l'autre côté du miroir quand on était anti-blocage. Pour ce soir je me sens bléssé ( demain matin je serais mieux car c'est le contre-coup de l'AG ). quelques uns comprendront pourquoi des anti-blocages ne vont plus en AG ( parce que ressortir à chaque fois avec le même état d'esprit détruit, ça tourne au masochisme ), d'autres sans doute auront complétement la réaction inverse. Un billet d'humeur reste une vision personelle, c'est tout !
En tout cas bonne soirée à tous. Crying or Very sad


Je peux comprendre qu'on soit saouler et qu'on ait mal à la tête à la fin d'une AG. Mais en fait c'est que c'est dur d'être en démocratie!! Moi ce qui me saoule c'est de revenir sans cesse sur le point du blocage, et de devoir le défendre comme si c'était une finalité ou un truc que l'on kiffe particulièrement. Le blocage partiel pourrait être une alternative, sauf que les gens qui le proposent ne sont pas ceux qui se lèvent et font l'effort de bloquer et de se faire insulter toute la journée, ou les gens qui se mobilisent depuis trois semaines. C'est difficile pour tous ceux qui sont là depuis un petit moment de s'entendre parler de blocage partiel, parce que c'est déjà presque clair que ça va être à eux de s'y coller alors qu'ils veulent participer aux AG et aux manifs. De la frustration, il y en aura jusqu'au bout, et quelques moments agréables aussi j'espère, mais pour tout le monde!!
Pour que la grève puisse être active, il faut s'y mettre. On a tous une vie à côté, et des rdv manqués, comme dans tout mouvement social. Tu dis que l'on te confisque ta liberté d'étudier. On lutte pour que personne ne se fasse confisquer sa liberté d'apprendre et d'étudier, c'est une question d'échelle.

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ingratitude

Message  maxarpla le Mar 27 Nov - 0:04

C'est difficile pour tous ceux qui sont là depuis un petit moment de s'entendre parler de blocage partiel, parce que c'est déjà presque clair que ça va être à eux de s'y coller alors qu'ils veulent participer aux AG et aux manifs. De la frustration, il y en aura jusqu'au bout, et quelques moments agréables aussi j'espère, mais pour tout le monde!!
Pour que la grève puisse être active, il faut s'y mettre. On a tous une vie à côté, et des rdv manqués, comme dans tout mouvement social. Tu dis que l'on te confisque ta liberté d'étudier. On lutte pour que personne ne se fasse confisquer sa liberté d'apprendre et d'étudier, c'est une question d'échelle.

C'est terrible ce que les gens sont ingrats.
On bloque pour eux et ils se plaignent.
On en viendrait à se demander s'ils le méritent vraiment. Quand même, on sait mieux que vous où est votre bien, on pense nous. Alors un peu de respect tout de même.

maxarpla
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  dididu93 le Mar 27 Nov - 0:08

je voudrai savoir, parce que mon prof veut faire un partiel de 15h a 18 mercredi, est ce que vous bloqué, et a kel heure est l'AG et est ce que vous allez débloqué entre temps de l'ag? merci

dididu93

Messages : 31
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Casso le Mar 27 Nov - 0:16

Christelle a écrit:Et je jure que je pense profondément que le blocage sur le long terme, nous fera perdre.

Moi je pense que le mouvement est en train de s'écrouler sur lui-même. Des fissures commencent à apparaître partout ... je pense qu'une (re)négociation est toujours possible mais ceux qui croient à l'abrogation sont de doux rêveurs (mais il en faut Laughing ) ...
avatar
Casso

Messages : 76
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  manon le Mar 27 Nov - 0:24

maxarpla a écrit:
C'est difficile pour tous ceux qui sont là depuis un petit moment de s'entendre parler de blocage partiel, parce que c'est déjà presque clair que ça va être à eux de s'y coller alors qu'ils veulent participer aux AG et aux manifs. De la frustration, il y en aura jusqu'au bout, et quelques moments agréables aussi j'espère, mais pour tout le monde!!
Pour que la grève puisse être active, il faut s'y mettre. On a tous une vie à côté, et des rdv manqués, comme dans tout mouvement social. Tu dis que l'on te confisque ta liberté d'étudier. On lutte pour que personne ne se fasse confisquer sa liberté d'apprendre et d'étudier, c'est une question d'échelle.

C'est terrible ce que les gens sont ingrats.
On bloque pour eux et ils se plaignent.
On en viendrait à se demander s'ils le méritent vraiment. Quand même, on sait mieux que vous où est votre bien, on pense nous. Alors un peu de respect tout de même.

ingrats non, surtout cyniques. C'est pour personne en particulier que je m'investis dans le mouvement. C'est qu'étant contre la LRU (et le projet de société quelle porte en germe) et un pessimisme ambiant qui m'insupporte, j'agis. Mais je n'empêche pas des propositions concrètes d'emmerger, et crois bien que je ne connais pas les centaines de gens qui ont voté pour le blocage à l'AG, ceci n'est pas un complot.

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  dididu93 le Mar 27 Nov - 0:36

mais quelqu'un pourrai répondre à ma question Rolling Eyes

dididu93

Messages : 31
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Mar 27 Nov - 0:38

Christelle a écrit:Je reviens de l'AG, nous sommes le lundi 26 novembre, et je me retrouve complétement à plat, et déprimée. Autant j'ai été en colére, puis ensuite motivée à défendre mes opinions contre le blocage totale. Mais je sais plus trop quoi penser, parce que en face de moi, j'ai des robots ( je parle des bloqueurs radicaux ).

Oui je m'enfous, je le dis de bonne foie vous êtes des robots pour moi.
Je me suis sentie confisquer ma liberté d'étudier ( dire que je me suis battue pour intégrer ma filiére, et engueuler avec la moitié de ma famille ). Dire qu'avant j'avais de la sympathie pour vous parce que j'étais anti-LRU, et bien là je suis arrivée à un point de rupture.
Surtout que je suis trés attachée à la matiére des langues des signes, bien au delà d'avoir un diplôme, et je me retrouve comme un violoniste à qui on interdit le violon, et ça en devient une souffrance parfois.

Je continurai en disant que mon sentiment a été de me retrouver face à un mur qui rejette toute nouvelle proposition : bloquer ne serait ce que les jours de manifs ou d'AG, et bais non tan pis pour vous si vous n'êtes pas d'accord. Même si on le dit que stratégiquement on n'y gagnera rien contre le gouvernement, et bais non on n'a notre façon de réfléchir.

Et je jure que je pense profondément que le blocage sur le long terme, nous fera perdre. Dommage que je n'ai pas été plus en forme quand je faisais des signes pour avoir le micro parce qu'il m'est passé sous le nez ( mais là je n'accuse personne mais bon arriver à une certaine heure de l'ag, j'avais l'impression d'avoir grillé une partie de mon stock d'énergie à force d'écouter, et d'écouter, c'était trés crevant parce qu'à des moments je n'arrivais plus à suivre).

Tristesse, dégoût (profondément quand on entend des réflexions comme " les anti-bloqueurs se plaignent alors qu'ils en profiteront comme tout le monde de notre combat..." mais oui bien sûr enfonce moi encore plus en me faisant passer pour une profiteuse égoîste), fatigue morale et la forte impression de n' être jamais prise en compte. Pire d'être totalement sacrifié pour peut-être même pas gagner.

Voilà c'était mon billet d'humeur pour donner à voir l'autre côté du miroir quand on était anti-blocage. Pour ce soir je me sens bléssé ( demain matin je serais mieux car c'est le contre-coup de l'AG ). quelques uns comprendront pourquoi des anti-blocages ne vont plus en AG ( parce que ressortir à chaque fois avec le même état d'esprit détruit, ça tourne au masochisme ), d'autres sans doute auront complétement la réaction inverse. Un billet d'humeur reste une vision personelle, c'est tout !
En tout cas bonne soirée à tous. Crying or Very sad


tu ne peux pas savoir comme je te comprends ... On se bat pour récupérer nos cours c'est dingue quand même! tu as eu le courage de rester à cette AG, je suis vite parti avec d'autres après avoir compris qu'on allait encore nous rabacher pourquoi la loi n'a que des inconvénients.. je pense qu'au bout de 20 jours (5 mois pour ceux qui ont de la culture) on est au courant de ce que c'est! J'aurais préféré que ça commence par un vote sur la continuation du blocage^^[ou son arrêt mais là je rêve trop] (en + on avait un cours à 15h donc on avait encore moins de raisons de rester). enfin bref, pour revenir à ton sentiment, j'ai l'impression que les bloqueurs vont réussir leur objectif = nous déprimer! comme ça on ira plus du tout en cours, on ne sera plus motivé à rien du tout ... j'en arrive à raconter n'importe quoi, parce que je ne sais plus comment expliquer pourquoi j'ai besoin de ces cours, et pourquoi il est vital d'avoir un diplome en fin d'année pour enfin commencer à vivre sa vie .. enfin bref... je ne les comprendrai jamais et je ne veux surtout pas les comprendre.
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Mar 27 Nov - 0:41

dididu93 a écrit:je voudrai savoir, parce que mon prof veut faire un partiel de 15h a 18 mercredi, est ce que vous bloqué, et a kel heure est l'AG et est ce que vous allez débloqué entre temps de l'ag? merci

ba écoute, déjà tu devrais savoir si ton UFR (ou département) continue les cours ou non cette semaine. si oui, ya aucune raison que ton partiel n'est pas lieu. sinon il te reste à demander directement à ton prof. ne demande jamais aux autres une information que tu peux obtenir toi même, j'ai eu des surprises la semaine dernière en faisant confiance à certaines infos!
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  dididu93 le Mar 27 Nov - 0:48

ok merci tongue

dididu93

Messages : 31
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  maxarpla le Mar 27 Nov - 1:00

C'est pour personne en particulier que je m'investis dans le mouvement.


Dans ce cas là, pourquoi tant de tables et de chaises remuées ...
C'est touchant, mais on en demandait pas tant

maxarpla
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Sebastien le Mar 27 Nov - 1:13

pour partir dans le HS, mais faire ma "langue de pute" (?)
J'adore comment sur un autre topic on disait qu'il n'y avait aucune dégradation, qu'il n'y a juste que des déplacements de chaises et de tables et qu'ils allaient remettre en place dès que ça allait être finit...
Mais bien sûr, quelle surprise de voir les paneaux d'affichages de notes crâmés au bâtiment B1, deuxième étage, et de voir des beaux "fuck les antiblokers" taggués sur les murs...
pffffffffff *pire que blasé* je suis.

Sebastien

Messages : 17
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  dididu93 le Mar 27 Nov - 1:27

vous allez bloqué toutes les salles avec des chaises et des tables? enfin pas toutes mais bon?

dididu93

Messages : 31
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Petite reflexion

Message  Camille le Mar 27 Nov - 2:24

J'étais à l'AG de mon UFR (science po) ce matin puis à celle de 13H30 et une chose me vient à l'esprit alors je la partage. On se trouve dans une situation où l'on est face à un choix : être solidaire ... ou non.

J'ai appris une chose en cours de philo : "être libre c'est être face à un choix".

Camille

Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Sir BARRIE James Matthew le Mar 27 Nov - 3:56

manon a écrit:Je peux comprendre qu'on soit saouler et qu'on ait mal à la tête à la fin d'une AG. Mais en fait c'est que c'est dur d'être en démocratie!! Moi ce qui me saoule c'est de revenir sans cesse sur le point du blocage, et de devoir le défendre comme si c'était une finalité ou un truc que l'on kiffe particulièrement. Le blocage partiel pourrait être une alternative, sauf que les gens qui le proposent ne sont pas ceux qui se lèvent et font l'effort de bloquer et de se faire insulter toute la journée, ou les gens qui se mobilisent depuis trois semaines. C'est difficile pour tous ceux qui sont là depuis un petit moment de s'entendre parler de blocage partiel, parce que c'est déjà presque clair que ça va être à eux de s'y coller alors qu'ils veulent participer aux AG et aux manifs. De la frustration, il y en aura jusqu'au bout, et quelques moments agréables aussi j'espère, mais pour tout le monde!!
Pour que la grève puisse être active, il faut s'y mettre. On a tous une vie à côté, et des rdv manqués, comme dans tout mouvement social. Tu dis que l'on te confisque ta liberté d'étudier. On lutte pour que personne ne se fasse confisquer sa liberté d'apprendre et d'étudier, c'est une question d'échelle.
Vous ne pouvez pas demander aux autres d’assumer vos choix.
Oui c’est dur!
Mais c’est vous qui l’avez choisi!
Vous ne pensez tout de même pas attirer notre sympathie?

Le Syndrome de Stockholm par Internet, cela n’a jamais fonctionné!
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Sir BARRIE James Matthew le Mar 27 Nov - 4:01

Camille a écrit:J'étais à l'AG de mon UFR (science po) ce matin puis à celle de 13H30 et une chose me vient à l'esprit alors je la partage. On se trouve dans une situation où l'on est face à un choix : être solidaire ... ou non.

J'ai appris une chose en cours de philo : "être libre c'est être face à un choix".
Oui, mais le nôtre!
Ce choix nous est imposé par un groupuscule estudiantin et professoral!

La liberté, c’est effectivement de faire ses propres choix, pas celui des autres!

La Liberté est tributaire du libre-arbitre et du Droit à l’autodétermination, ouvertement nié par l’occupant!
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Derrick le Mar 27 Nov - 22:11

Appel de la coordination nationale étudiante de Tours réunie les 17 et 18 novembre
46 universités sont touchées par le mouvement dont 28 sont bloquées. 10 interventions policières et des arrestations arbitraires ont eu lieu dans des facs cette semaine. Nous les condamnons fermement. Mais Sarkozy et les présidents d'université pourront envoyer la police et la gendarmerie tant qu'il veulent contre nous, cela ne nous empêchera pas de nous mobiliser.

Nous continuerons la grève jusqu'au retrait de la loi Pécresse parce qu'elle signifie la privatisation de l'enseignement supérieur. L'introduction de financements privés va renforcer les inégalités entre universités et filières et va permettre une mainmise du patronat sur le contenu des formations. L'université n'est pas responsable du chômage, et adapter l'université aux exigences du "monde du travail" ne rapprochera pas les étudiants de l'emploi : la professionnalisation est au contraire le plus court chemin vers la déqualification et vers la précarité. Nous refusons également l'instauration d'une pré-sélection à l'entrée de l'université, qui remet en cause l'accès de tous à l'université. C'est pourquoi nous appelons tous les lycéens à se mobiliser contre la loi Pécresse.

Pour les présidents d'universités, c'est également la possibilité de recruter des personnels en dehors du staut de la fonction publique, et de gérer la carrière de ces derniers. Nous refusons catégoriquement la généralisation de la concurrence et de la précarité pour les personnels, ainsi que le renforcement des pouvoirs des présidences et du patronat au sein des Conseils d'Administration.

Cette réforme n'est ni amendable, ni négociable, que ce soit sur un plan local ou national. Si nous nous battons pour l'abrogation de la LRU, c'est parce que nous nous battons pour le droit à l'éducation pour tous. Exiger l'abrogation implique donc de lutter pour une augmentation massive du budget de l'enseignement supérieur, pour une augmentation massive des aides sociales, pour de vrais diplômes nationaux reconnus dans les conventions collectives, pour l'égalité entre Français et Etrangers dans l'accès aux études.

La journée du 14 novembre montre que la contestation sociale s'amplifie. Les cheminots, les salariés de la RATP et d'EDF-GDF ont raison de lutter sur la question des retraites. Nous aussi, étudiants, sommes concernés, car le gouvernement et le MEDEF veulent augmenter la durée de cotisation de l'ensemble des salariés, à 41 voire 45 ans. Parce que nous ne voulons pas perdre notre vie à la gagner, nous soutenons le mot d'ordre de 37,5 annuités de cotisations pour tous aux côté des cheminots et des salariés d'EDF, de GDF, de la RATP...

Les salariés de la fonction publique ont tout autant raison de se mettre en grève contre le démantèlement des services publics, contre les 22 000 suppressions de postes, qui dégradent notamment les conditions d'études des lycéens, et pour l'augmentation des salaires. C'est d'embauches dans les services publics dont nous avons besoin : dans les universités mais également dans les écoles, dans les hôpitaux. C'est pourquoi nous soutenons les revendications des salariés du public : pour des embauches massives, pour la défense des services publics et l'augmentation des salaires.

Suspendre les cours est le seul moyen pour que tous les étudiants, notamment les boursiers, puissent se réunir et décider ensemble de se mobiliser. Sans blocage, sans piquets de grève, sans occupations massives des Universités, les étudiants ne disposent pas réellement de droit de grève. Face aux tentatives de faire reprendre les cours par l'intermédiaire des référendums, nous réaffirmons la seule legitimité des Assemblées Générales pour décider des suites du mouvement : c'est dans les AG que les informations, les différents points de vue peuvent être échangés et que les étudiants peuvent voter en connaissance de cause. C'est aux grévistes d'organiser eux-mêmes leur prise de décision et non aux présidence d'université qui pour la plupart soutiennent la réforme. Nous apelons donc au boycott des votes organisés par les administrations universitaires. Nous condamnons également les fermetures administratives, qui visent à dissuader les étudiants de se rendre sur leur lieu d'étude et de se mobiliser. Leur projet est de détruire l'ensemble des acquis sociaux. Face à ce projet, c'est ensemble que nous gagnerons : nous devons construire un mouvement d'ensemble des jeunes et des salariés pour riposter à l'offensive du gouvernement.

Nos revendications :
contre la remise en cause des régimes spéciaux ;
contre les franchises médicales ;
contre la précarisation des statuts de la fonction publique. Nous dénonçons également la stigmatisation des immigrés, et nous exigeons l'abrogation des lois anti-immigrés, en particulier la loi Horteufeux, la régularisation de tous les sans paier, la fermeture des centres de rétention et la fin des rafles.

Nous appelons à amplifier et appronfondir la mobilisation par la généralisation des AG et des piquets de grève dans toutes les universités. Nous appelons les lycéens à organiser partout des AG, pour préparer la grève à partir du 20. Nous ferons tout pour que la journée de grève du 20, aux côtés des salariés en lutte, soit un succès. Nous appelons à une journée de grève et de manifestation étudiante et lycéenne dans toutes les villes le 22. Nous proposons une date de mobilisation interprofessionnelle le 27 novembre aux autres secteurs en lutte. Nous rejoindrons toute initiative proposée par les salariés en grève : leur combat est aussi le nôtre. Nous appelons tous les jeunes et les salariés à se saisir de ces dates pour nous rejoindre dans la grève. Nous appelons à la tenue de réunions interprofessionnelles dans toutes les villes.
avatar
Derrick

Messages : 315
Date d'inscription : 11/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tracker.regardeavue.com/page/2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  alsonic le Mer 28 Nov - 0:06

ta oublier le sauvetage des baleines et des dauphins aussi

alsonic

Messages : 43
Date d'inscription : 12/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  dididu93 le Mer 28 Nov - 0:11

demain vous continuez de bloquer comme aujourd'hui? ou ce sera plus souple?

dididu93

Messages : 31
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  manon le Mer 28 Nov - 0:45

Sir BARRIE James Matthew a écrit:
Camille a écrit:J'étais à l'AG de mon UFR (science po) ce matin puis à celle de 13H30 et une chose me vient à l'esprit alors je la partage. On se trouve dans une situation où l'on est face à un choix : être solidaire ... ou non.

J'ai appris une chose en cours de philo : "être libre c'est être face à un choix".
Oui, mais le nôtre!
Ce choix nous est imposé par un groupuscule estudiantin et professoral!

La liberté, c’est effectivement de faire ses propres choix, pas celui des autres!

La Liberté est tributaire du libre-arbitre et du Droit à l’autodétermination, ouvertement nié par l’occupant!

Tu parles d'occupant, de syndrome de stockholm (donc encore une fois de prise d'otage ou d'incarcération), et je trouve ça déplacé. Le choix aujourd'hui ne peux être évité, et le sens de cette maxime philosophique c'est que si tu ne t'accorde pas qu'il y a ici les termes d'un choix, et que toute cette histoire te passe au-dessus de la tête, tu n'es pas libre. Soumis soit à ton seul intérêt privé, ou à une idéologie qu tu n'as pas remise en question. Tu avoueras, et je ne parle pas que pour toi, mais également pour moi, qu'il n'est pas si facile de s'autodéterminer et de vraiment faire des choix.

manon

Messages : 113
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Sir BARRIE James Matthew le Mer 28 Nov - 1:05

manon a écrit:Tu parles d'occupant, de syndrome de stockholm (donc encore une fois de prise d'otage ou d'incarcération), et je trouve ça déplacé. Le choix aujourd'hui ne peux être évité, et le sens de cette maxime philosophique c'est que si tu ne t'accorde pas qu'il y a ici les termes d'un choix, et que toute cette histoire te passe au-dessus de la tête, tu n'es pas libre. Soumis soit à ton seul intérêt privé, ou à une idéologie qu tu n'as pas remise en question. Tu avoueras, et je ne parle pas que pour toi, mais également pour moi, qu'il n'est pas si facile de s'autodéterminer et de vraiment faire des choix.
Vous n’avez pas compris grand-chose à ce que j’ai écrit.
Si vous déniez le comprendre, cela faciliterait les choses!

Le Choix, c’est nous qui le faisons, il ne nous est pas soumis, sinon ce n’est pas avoir le choix. C’est aussi simple que cela pas plus!

Si je vous dis: «La bourse ou la Vie?» ce n’est pas un choix, car c’est l’autre qui a fait le choix pour vous. Si vous aviez eu le choix, vous vous seriez arrangées pour ne pas être dans cette situation: «La bourse ou la vie?».
Vous pourriez parfaitement dire je ne choisis aucune des deux propositions, c’est aussi cela le choix. Mais celui qui est en face vous refuse tout autre possibilité, il vous a déjà soumis son choix: «La bourse ou la Vie?»

Avoir le choix, c’est tout simplement exercer son libre-arbitre, son droit à l’autodétermination, sa liberté de conscience.

Quant au mot que vous employez «Otage», je n’ai pas l’obscénité de le faire, alors veuillez vous astreindre à respecter cela.

Si, il y a bien une personne qui mieux que quiconque sur ce forum, Sait ce que c'est d’être Otage, c’est bien moi! Lors de L’Assemblée Générale UFR2 de lundi 26, je l’ai rappelé à ceux qui abusaient sans complexe de ce mot.

J’ai été pris en otage et c’est avoir un revolver sur la tempe avec un type qui vous dit qu’il va vous abattre dans les secondes qui suivent si, vous ne vous soumettez pas à ses exigences.

Dans Otage, il y a clairement la menace de mort imminente.

Je n’ai parlé du Syndrome de Stockholm que dans la finalité où les occupants souhaitent que nous ayons de la sympathie pour eux. Des gens vous persécutent et l’un des moyens qu’a l’humain d’y survivre et de prendre cause pour l’Occupant, afin de survivre, cela fait que l’Occupant détourne le regard de lui, puisque désormais, ce dernier est un des siens.

Et Occupant, car c’est eux-mêmes qui parlent d’Occupation et dans l’histoire le mot Occupation n’a été qu’employé qu’une seule fois: 1939-1945 France!


Dernière édition par le Mer 28 Nov - 1:10, édité 5 fois
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  lilavie le Mer 28 Nov - 1:06

ben il a raison... dans tout ça on est un peu pris en otage.. j'ai failli me battre avec un imbécile qui me bloquait alors que je cherchais à m'informer. de toute façon vous pensez tous qu'on est des mouton et que vous faites ça pour nous. mais moi comme beaucoup d'autre on ne vous a rien demandé et je n'ai pas du tout les même idées alors tu défend ta cause mais pas la mienne.. dans tout ça vous me prennez ma liberté et en plus vous n'assumez pas !!

lilavie

Messages : 57
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  UneEtudiantePireQueBlasée le Mer 28 Nov - 1:08

au final c'est eux les moutons ...
avatar
UneEtudiantePireQueBlasée

Messages : 411
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Sir BARRIE James Matthew le Mer 28 Nov - 1:17

lilavie a écrit:ben il a raison... dans tout ça on est un peu pris en otage.. j'ai failli me battre avec un imbécile qui me bloquait alors que je cherchais à m'informer. de toute façon vous pensez tous qu'on est des mouton et que vous faites ça pour nous. mais moi comme beaucoup d'autre on ne vous a rien demandé et je n'ai pas du tout les même idées alors tu défend ta cause mais pas la mienne.. dans tout ça vous me prennez ma liberté et en plus vous n'assumez pas !!
À qui vous adressez-vous?

Car, si c’est à moi, vous devriez au plus vite apprendre, non pas à lire, mais à comprendre ce qui est écrit.

Je suis ouvertement contre leurs actions, je suis l’un des rares à avoir publiquement pris position contre eux!

Et oui, je vous conteste l’utilisation du mot Otage, vous n’en connaissez nullement la porté et la signification.

Personne n’a tenté de vous tuer en échange de votre soutien. La mort est présente pour l’Otage et la légèreté n’est pas de mise!
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dialogue de sourd

Message  Camille le Mer 28 Nov - 1:20

Je crois que malheureusement ceci est un dialogue de sourd. Manon a tout à fait bien expliquée la petite phrase que j'ai utilisée ...

Camille

Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complétement épuisée !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum