CR de la délégation reçue au ministère le 06/12

Aller en bas

CR de la délégation reçue au ministère le 06/12

Message  Admin le Ven 7 Déc - 20:22

Compte rendu de la délégation reçue au Ministère de l’enseignement

supérieur jeudi 6 décembre à l’issue de la manifestation unitaire


La délégation d’une dizaine de personnes représentant tous les syndicats
(FSU, UNSA, SUD, CGT) et les deux collectifs (SLR et SLU) ayant appelé à
la manifestation, a été reçue au bout de 40 minutes d’attente face à un
cordon de CRS, sous prétexte qu’on ne savait pas par quelle porte nous
devions entrer… Au terme d’un long parcours dans les labyrinthes
ministériels, passant d’une aile du bâtiment à l’autre, nous avons été
accueillis par le directeur de cabinet de Valérie Pécresse.


Jean Fabbri, secrétaire général du SNESUP, a d’emblée fait remarquer à
fort juste titre combien cette façon de nous recevoir et le fait que la
ministre n’ait pas cru bon de nous accorder un entretien elle-même
(contrairement à ce qu’elle avait fait à de nombreuses reprises avec la
CPU et l’UNEF) était significatif de la place que donnait le Ministère
actuel aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs et aux personnels de
l’enseignement supérieur dans la mise en place de sa réforme LRU. Il a
évoqué le fait que nous étions fondés à considérer cette attitude comme
une forme de mépris à l’égard des personnels. Jean Fabbri a ensuite
remis un memorandum de la délégation en 10 points en tant qu’acte
positif, unitaire susceptible de formaliser en une série de
revendications circonstanciées l’expression de la colère et des
inquiétudes des enseignants-chercheurs et des chercheurs. La dernière de
ces dix propositions consiste à demander un moratoire sur l’application
de la loi LRU afin de permettre enfin l’ouverture d’une vaste
concertation avec les principaux acteurs de l’enseignement supérieur et
de la recherche qui n’ont pas été consultés dans l’élaboration de la loi.


Georges Debregeas, de SLR, intervient ensuite au nom de l’ensemble de la
délégation pour poser au directeur de cabinet de la Ministre trois
questions précises auxquelles il demande une réponse tout aussi précise
: a) est-il disposé à prononcer un moratoire sur l’application d’une loi
considérée comme dangereuse par l’ensemble des personnels mobilisés ? b)
conçoit-il de pouvoir accéder à la demande d’un plan de recrutement de
jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs ? les annonces budgétaires
de Madame Pécresse qui se multiplient ces derniers jours peuvent-elles
concerner comme nous le souhaitons des créations d’emplois dans le
service public d’enseignement supérieur ? c) quelle réponse donner face
aux menaces et aux risques qui pèsent sur les organismes (CNRS, INSERM
etc.) notamment à cause d’une politique budgétaire qui dote
généreusement l’ANR aux dépens des laboratoires et des équipes ?


À toutes ces questions le directeur de cabinet souligne qu’il n’est en
rien habilité à répondre et qu’il n’a pas le moindre mandat pour ce
faire. Quand il ajoute que par ailleurs les questions ne lui ont pas été
transmises à l’avance, plusieurs membres de la délégation lui font
remarquer qu’il n’y a pas là de véritable « scoop » puisque cela fait
des mois que ces questions sont posées, sans réponse, au ministère.


J’interviens moi-même ensuite au nom de SLU en soulignant que tout en
étant le dernier-né des participants à cette rencontre, SLU n’en est pas
moins l’expression d’une inquiétude profonde des collègues de
l’enseignement supérieur quant aux effets de la loi LRU sur les
conditions de l’exercice de leur profession et même sur la nature de
l’université dans laquelle ils seront amenés à l’exercer. Je souligne
que nous sommes radicalement opposés au présidentialisme exacerbé que
cette loi met en place de façon exorbitante par rapport aux traditions
universitaires en France et partout ailleurs dans le monde. J’ajoute
enfin que cette concentration du pouvoir n’est pas seulement inique,
mais qu’elle conduira à des blocages du système en divers points car
elle peut s’avérer inapplicable.


Un échange vif a ensuite lieu entre le directeur de cabinet et d’autres
collègues de la délégation sur la « commission d’Aubert » dont
l’objectif, selon le Ministère, n’est que la simplification
administrative alors que les organisations syndicales y voient une des
modalités de l’attaque contre les organismes.


La délégation refuse de s’engager dans des échanges sur tel ou tel point
singulier, pas plus qu’elle n’entend accepter la lecture quelque peu
polémique que fait le représentant de la Ministre des demandes
budgétaires ou de création de postes, laissant penser qu’il est
proposé en l’occurrence de déshabiller Pierre (les étudiants) pour
habiller Paul (les personnels).


Avant que nous ne quittions la salle sans le moindre résultat, moins de
trente minutes après le début de la rencontre, Jean Fabbri propose que
l’entrevue qui a été obtenue par le SNESUP avec la Ministre pour le
lendemain, vendredi 7 décembre, à 12 h se transforme en une réunion
collégiale avec l’ensemble des membres de l’actuelle délégation pour de
vraies discussions. La proposition du SNESUP est rejetée par le
directeur cabinet arguant du fait que l’on ne peut changer la nature
de l’entrevue demandée par le syndicat en question.


A la sortie du Ministère nous rendons compte aux collègues présents de
ce qui a été dit durant cet entretien en soulignant combien ce dernier
présage une lutte qui ne va pas s’arrêter demain…


Jean-Louis Fournel (Paris Cool, représentant de « Sauvons l’université » (SLU)



http://www.sauvonsluniversite.com/spip..php?rubrique2
<http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?rubrique2>

Admin
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://mobilisationp8.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR de la délégation reçue au ministère le 06/12

Message  www.paris8.tk le Ven 7 Déc - 23:09

Il faudrais vraiment que la coord national sois en relation etroite avec les assos de chercheurs, afin de toujours faire des manif ENSEMBLE !

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum