Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Sir BARRIE James Matthew le Sam 8 Déc - 21:05

Il semble que les nations se civilisent quand les citoyens renoncent à la violence et que l’état en est l’unique dépositaire.

Le Problème que posent les Universités Barricadées, Assiégées c’est bien celui de la violence.
Qui en devient dépositaire?

Des groupuscules largement minoritaires imposent leurs perceptions des choses et du monde. Ils s’opposent physiquement aux autres, exercent une contrainte sur les corps, font une entrave à la liberté de circuler; Car, c’est bien avec leurs corps qu’ils restreignent tout évolution dans l’espace.

Ces factions étudiantes nient tout libre-arbitre, tout droit à l’autodétermination, toute liberté de conscience, à ceux qui s'objectent à leurs actions et tout cela, ils le font au nom de la Démocratie. Ils se disent souverains dans leurs actions: «On a voté!».
Oui, mais l’on peut aussi voter la mort d’un être humain!
«On a voté en Assemblée Souveraine!» Souveraine de qui? Et de quoi?

Ils ont pris le pouvoir par la force et contraignent physiquement les autres à les suivre.
Alors ils sont souverains de Quoi?
Ils sont mandatés par qui pour agir?
Ils sont dépositaires de quelle autorité?

Leur pensée est binaire, ils régurgitent du George W Bush: «Où vous êtes avec nous, ou vous êtes contre nous!»
Se lever contre leurs actions, c’est être l’axe du mal.
L’Inquisition est remise au goût du jour. Ces missionnaires ecclésiastiques en sont à se poser la question: «Nos adversaires ont-ils une âme?»
Ils en sont réduits à nous extorquer notre approbation, tel ce type qui torture ses enfants et qui leur assure: «C’est pour vous que je fais ça!»

Mais nous ne leur avons rien demandé.
«Mais Pécresse veut nous empêcher d’avoir accès au savoir!» Pour l’heure il n’y a qu’eux qui nous interdissent l’accès au Savoir.

Ils ne nous reconnaissent aucun droit à nous exprimer; Ils savent pour nous, ce qui est bien pour nous!
Nous ne sommes que des éponges et nous devons absorber leurs prêches!
Nous sommes soumis à leurs volontés, à leurs caprices, de fait, ils s'organisent maintenant en Milice à l’Université de Paris 8 Vincennes à Saint-Denis.

Leur dogme est leur foi! Les procès en sorcelleries vont bon train. On leste la sorcière de pierre avant de la jeter dans le lac, si elle remonte, c’est bien une sorcière, si elle coule, l’on est désolé!
Quel être humain une fois lesté peu remonté à la surface?
Ne se place-t-on pas sur la thématique de ce prince qui déclama à son Général: «Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens!»?

Ces Gangs organisés ont tous la même schématique, l’autre n’est qu’un objet, n’est qu’une chose, une proie. La chose n’a pas de droit, elle est là pour subir!
Et l’on subit sans relâche, sans cesse, comment pourrions-nous oser nous défendre?
Quelle honte se défendre!
Pour se défendre, il faut au moins avoir une conscience, mais nous n’avons pas d’âme.

Les Miliciens de Paris 8 Vincennes à Saint-Denis organisent des barrages filtrants où ils contrôlent les personnes. Il faut donner une raison, un motif, une preuve, une identité si l’on veut passer.

Ce qui est étrange, c’est que les leurs n’ont jamais à être quêtés.

Le Jeudi 06 décembre 2007, la Milice pratiqua son arbitraire habituelle; Je fus coincé entre des barrières métalliques, des étudiants qui poussaient derrière pour entrer et face à moi des miliciens. Je devais me rendre au centre de médecine préventive, mais il fallait qu’au préalable je réponde à un tas de questions personnelles et intrusives dans ma vie privée, afin qu’on m’accorde un droit de passage. L’on n’alla jusqu’à me demander la preuve de ma maladie, mes certificats. Je refusais de me soumettre à l’inquisition.
Non moins content de mettre en danger la vie d’autrui en empêchant les personnes d’avoir accès au centre de soin, les Miliciens me refusèrent l’entrée.

Refoulé et poussé, j’étais toujours coincé entre les barrières métalliques et ceux qui derrière poussaient pour entrer. J’explosai de colère et le milicien le plus proche pris une gifle. Je fus instantanément traduit devant un tribunal populaire, plus de 50 personnes me tombèrent dessus au cri de: «Il a tabassé une femme! Pédé! Lâche!»

«Pédé!» Cocasse non?! De la part de cela même qui au Sein d’une de leurs Assemblées Générales proposait de voter pour les droits de Transsexuel!

Je fus violement comprimé par cette meute, je pris des coups et mis en demeure de m’expliquer. Puis la glorieuse milice fit appel aux Vigils de l’Université, afin que l’on me vide des lieux et tout cela sous l’œil pervers d’un gugusse monté sur une chaise qui photographiait où filmait à l’aide d’un appareil-photo numérique.

Le vigile s’écria auprès de moi: «Je suis la sécurité!» ce n’était pas un être humain mais un concept: «Je suis la Sécurité!» Je fus refoulé derrière des tables où delà une maffia d’enseignants exigeât que je m’explique. Pour sortir, je trébuchai et dus marcher sur une immense banderole posée à même le sol sous les insultes d’une étudiante, de rage j’arrachais des banderoles posées sur une rampe. Un crasseux de 19 ans vint me foutre sur la figure au nom du respect du travail des autres.

Le Concept: «Je suis la Sécurité» vinrent à deux pour m’expulser par la force physique de l’université avec menace de mort en ameutant les autres étudiants au cri de: «Ce pédé a tapé une femme!» Bien évidemment tout cela sans aucune autorisation administrative, après tout «Je suis la sécurité!»

Je me retrouvais sur le trottoir de l’Université frappé d’une interdiction définitive de remettre les pieds dans cette université sous peine de mort, car la loi est toujours du côté du concept: «Je suis la sécurité!» c’est bien connu.
À la répétition des «Pédale» d’un monomaniaque: «Je suis la Sécurité!»; Je dus lui proposer bicyclette pour enrichir son vocabulaire. Je lui dis qu'il ne valait pas mieux que les milices du sud des USA: le Klu Klu Klan.

Mais pourquoi le Concept «Je suis la Sécurité!» garantit l’impunité aux gangs étudiants….
J’suis donc bicyclette, le Président de l’Université lors d’une Assemblée Générale des émeutiers, à laquelle j’étais présente, leur a apporté son soutien et garanti qu’il ne ferait jamais appel à la force publique pour que leurs actions cessent.
Il leur a, de fait, offert l'immunité et l’impunité.

Gageons qu’aujourd’hui, il s’en mord les doigts.

De toute manière que peut-il bien en avoir affaire de mon histoire, après tout je ne suis qu’un lâche pédé qui a tabassé une femme. Le seul et vrai violent, celui qui doit être civilisé.
Celui qui a refusé de se soumettre au contrôle de la Milice. Cette glorieuse Milice qui justement met de caricaturales Fillettes en avant pour exercer ses sévices, de ce fait appelant à la morale publique interdisant à quiconque de se défendre sous peine d’être un Lâche Pédé!

Une plainte est donc enregistrée contre cette milice et le concept: «Je suis la sécurité!» pour Violence volontaire, usurpation de Fonction de police et mise en danger de la vie d’autrui. J’en avertis immédiatement la Présidence de l’Université où l’on entra en compassion avec moi.

Que, ne fut ma surprise devoir là, la Présidence de l’Université condamner les actions de la milice?!
L’on me certificat que notre noble Président condamnait sans réserves les contraintes physiques exercer sur les êtres primitifs que cette bande de missionnaires a vocation à pacifier.

Il condamne sans réserve. Mais si, il condamne sans réserve que ne met-il point en place un appel à la force publique pour que cela cesse?
Ha mais oui, il lui faudrait reprendre sa parole. Toute la question est bien là, il a rendu les Miliciens dépositaires de la violence en les soustrayant à leurs responsabilités et à l’ordre public: «Je ne ferai jamais appel à la Police!»

Si cela raisonne encore dans nos mémoires, c’est devenu l’un des décalogues de la Milice.
Le problème voyez-vous, c’est que je suis prêt à parier que ces malhonnêtes finiront bourgeois, dans des cabinets ministériels, Enseignants, Cadres.
Comme l’on dit: le Cœur à gauche, mais le portefeuille à droite!

Et dire que certains pensent encore que notre année universitaire peut-être sauvée?
Croyez-vous que l’on donne des diplômes à des personnes sans savoir?
Le but du diplôme, c’est le savoir. Dont ils nous privent et non Pécresse!


Dernière édition par le Sam 8 Déc - 22:38, édité 1 fois
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  www.paris8.tk le Sam 8 Déc - 21:11

Tu viens de perdre gros : tu as poussé et frapper bien avant qu'on te poser la moindre question, et c'est normal que la sécu t'as exclus tu as violanté une nana !

Tu ment dans ta descritption IL A FRAPPER AVANT QU'ON LUI POSE LA MOINDRE QUESTION meme des anti bloqueur t'on vu.

Tu as porté pleinte ? Très bien, la fille aussi va porté pleinte pour coup et blessures vonlontaire, porter pleinte pour avoir été exclus d'un lieu ou tu tabassait les gens ca n'ira pas loin.

Prepare toi à perdre une nouvelle fois devant la justice.

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 21:32

Je soutiens Sir BARRIE James Matthew, ras le cul de vos controles illégitimes.

Mais pourquoi le Concept «Je suis la Sécurité!» garantit l’impunité aux gangs étudiants….

J'ai des amis qui travaillent dans la sécurité, ils sont pas idiots, mais ils ne sont pas payés pour "reflechir" dans ce genre de situation, si ils agissent ainsi c'est parcequ'ils ont recu des instructions de la hierarchie superieure au préalable qui allaient dans ce sens.

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  www.paris8.tk le Sam 8 Déc - 21:36

On n'as rien rien controlé, Sir invente des choses, il va s'incrire 10 fois en 2 jours.
Le Controle médical (qui etait parti mangé a cette heure là) il l'as vu 22 fois en 11 jour de blocage.

Personne ne lui a demandé ses papier, vu sa violence, tlm a defendu la jeune fille (car un coup de pied etait pres a etre donné si personne n'avais maitriser la brute) et lui a demandé le pkoi de sa violence. Qui je le cite a eu lieu au nom de "L'égalité des sexes".

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 21:44

On n'as rien rien controlé, Sir invente des choses

Toni, moi aussi je vais a la fac, si je suis d'accord avec Sir BARRIE James Matthew c'est parce que je reconnais la réalité que je vis.

Apres si "il va s'incrire 10 fois en 2 jours" ou voir "22 fois en 11 jour de blocage" le controle medical, sa le regarde lui et seulement lui, c'est pas a vous de juger si il a le droit ou non le faire, mais sa vous n'avez pas l'air de vous en rendre compte, extremistes.

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  www.paris8.tk le Sam 8 Déc - 21:46

Après tlm va te sortir la meme excuse..donc on a le malheur de demander... SInon on fais mieux : ON ne passe jamais meme pour de bonne raison administrative...

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 21:47

Après tlm va te sortir la meme excuse..

Personne n'a a s'excuser de quoi que ce soit aupres de vous, tu fais semblant de pas capter ou quoi?

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Pierre G le Sam 8 Déc - 21:48

Ouais je suis un extrémiste et je vais te trancher la langue si tu n'arrêtes pas tes conneries Razz
avatar
Pierre G

Messages : 351
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 21:51

Ouais je suis un extrémiste et je vais te trancher la langue si tu n'arrêtes pas tes conneries

Pas besoin d'aller aussi loin pour etre extremiste, restez comme sa vous etes deja en plein dans le cadre.

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  .Sof1uS. le Sam 8 Déc - 22:10

looololololol...On a creer un topic expres pour Barry White.
Il essaie de se justifier ici, just xpdr avec une sorte de discours plus ou moins véridique et encore XDD
On t'aime tous sir barry white!!! cheers cheers albino
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 22:21

Razz

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Rafaello le Sam 8 Déc - 22:32

Aurait-on affaire à un querélent processif?

Rafaello

Messages : 31
Date d'inscription : 10/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Sir BARRIE James Matthew le Sam 8 Déc - 22:37

Rafaello a écrit:Aurait-on affaire à un querélent processif?
À l’avenir, il vous faudra préférer Quérulent pour que votre tentative est du sens.
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Keivan le Sam 8 Déc - 22:54

Sir BARRIE James Matthew a écrit:
Rafaello a écrit:Aurait-on affaire à un querélent processif?
À l’avenir, il vous faudra préférer Quérulent pour que votre tentative est du sens.

Pour que votre tentative AIT du sens. Quitte à lancer de longues tirades dans le vide pour te faire passer et pour une victime et pour une belle plume, essaye au moins d'éviter des fautes d'ortographes aussi grossières...

Keivan

Messages : 34
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  gbl le Sam 8 Déc - 23:02

punaise Laughing

Un collegue de Sir Barry

Razz

gbl
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Keivan le Sam 8 Déc - 23:11

Sir BARRIE James Matthew a écrit:
Une plainte est donc enregistrée contre cette milice et le concept: «Je suis la sécurité!» pour Violence volontaire, usurpation de Fonction de police et mise en danger de la vie d’autrui.

UNI ou RED?

Keivan

Messages : 34
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  www.paris8.tk le Sam 8 Déc - 23:13

Je pensais UNI .. mais tu semble encore plus méchant que moi dans ton jugement Wink

_________________
http://paris8.forumpro.fr/index.htm le forum de la communauté de Paris 8
L1 Science Politique - Le savoir est une arme
Le milieu c'est merveilleux !
avatar
www.paris8.tk
Admin

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/11/2007
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://actudkl.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  .Sof1uS. le Dim 9 Déc - 0:12

Mais LOL, j'adore xD good game gbl Very Happy
avatar
.Sof1uS.

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2007
Localisation : .DTC./Fac.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Sir BARRIE James Matthew le Dim 9 Déc - 2:44

Keivan a écrit:
Sir BARRIE James Matthew a écrit:
Rafaello a écrit:Aurait-on affaire à un querélent processif?
À l’avenir, il vous faudra préférer Quérulent pour que votre tentative est du sens.

Pour que votre tentative AIT du sens. Quitte à lancer de longues tirades dans le vide pour te faire passer et pour une victime et pour une belle plume, essaye au moins d'éviter des fautes d'ortographes aussi grossières...
Chacun son tour!
avatar
Sir BARRIE James Matthew

Messages : 321
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Derrick le Dim 9 Déc - 2:47

Vas rejoindre tes copains :


http://www.artemia.fr/photos/ours-5.jpg
avatar
Derrick

Messages : 315
Date d'inscription : 11/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tracker.regardeavue.com/page/2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Derrick le Dim 9 Déc - 2:48

Je voulias mettre :

avatar
Derrick

Messages : 315
Date d'inscription : 11/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tracker.regardeavue.com/page/2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  lilavie le Dim 9 Déc - 5:16

nan c'est sur que c'est pas malin de frapper une demoiselle mais je suis d'un coté compréhensive j'aurais peut etre fait pareil a ta place yen a marre après toutes ces semaines n'importe qui peut péter un cable tu seras surement pas le seul si ce mouvement continu..

lilavie

Messages : 57
Date d'inscription : 22/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Derrick le Dim 9 Déc - 13:42

C'est ça ...
donne lui raison, frapper quelqu'un qui te parle normalement c'est compréhensif mais c'est inacceptable !
avatar
Derrick

Messages : 315
Date d'inscription : 11/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tracker.regardeavue.com/page/2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Vladimir le Dim 9 Déc - 14:59

Franchement, moi même étant contre le blocage, je comprends que l'on puisse être un peu énervé à force.
Mais de là à frapper, et de sucroit une fille!
En plus sans aucune raison ce n'est pas justiciable!
On n'arrive pas le matin comme ça, on va au barrage, arf c'est toujours bloqué, tiens si je mettais une droite à un bloqueur!
Sir Barrie, martyre du combat, c'est la meilleure! Mon pauvre, la vie est si injuste avec toi!
Un conseil pour toi ... : change de fac! tu ne seras plus un martyre comme ça et puis vu la pub que tu t'es faite avec cet acte, ça serait mieux pour toi!
avatar
Vladimir

Messages : 131
Date d'inscription : 23/11/2007
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Gaëtan le Dim 9 Déc - 15:25

Je vais répondre à ce post car j’ai assisté à cette « scène », et ce sera mon unique contribution à ce forum devenu vite inutile. Sir « Barbie », ce qui est amusant c’est tout ce bla-bla, car il ne s’agit que de ça, simplement car tu t’es senti violenté après avoir été violent. Peu importe ton état de nervosité, tu n’avais pas à être physiquement violent, je veux dire de porter un coup dans le but de faire mal ou de te soulager d’une colère.

La violence des « bloqueurs » sur la masse attentive est médiocre par rapport à la tienne. Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu t’obstines à critiquer les AG, les votes, la grève, le blocage, ... dans une université où le président les accepte (sans soutenir le blocage, petite précision importante). Il est le seul (ou un des seuls) à se positionner contre la LRU malgré toutes les pressions du ministère et des autres présidents (CPU). Le blocage permet aux étudiants inquiets (pour leurs cours) d’aller en manifestion l’esprit plus tranquille, je le trouve utile que dans ce cas. Peu importe. Revenons à la triste débandade de ton self-controle.

Violent, ne le rappelons pas. Puis tu as inutilement enlevé les espèces de banderoles disposées sur la rampe qui mène à la bibliothèque, tu as été rattrapé et violenté à ton tour. Enlever les banderoles était bougrement stupide et ne pouvait te mener nulle part, tu accepteras bien que c’était par colère, dépit, frustration, ... que sais-je, dans tous les cas, ce n’était pas un geste réfléchi et porteur de sens sinon celui-ci « Je ne suis pas content, j’arrache ce qui me passe sous la main. », ceux qui ont des petits frères connaissent bien ça. Bref, tu as été sorti de la bibliothèque dans laquelle tu as vainement cru trouver un échappatoire, tes assaillants (qui ne voulaient pas t’attaquer, mais récupérer leurs « biens ») ont donc récupéré leurs banderoles et toi tu lança tristement « vous êtes des fascistes ! ».

Si tu as un minimum de probité intellectuelle et de connaissances, tu admettras que ce mot était malvenu. Et là un jeune homme aussi en colère que toi t’apostrophe en te demandant si tu connais le respect pour le travail d’autrui. Dans ta petite colère qui commence à convulser tu baragouines et tente de répondre. Il tente de te sauter au cou (Ah... l’amour !), mais un de ses amis te protège, une jeune fille (très ravissante... Smile coucou à toi), essaie de le calmer, puis il s’en va... tu continues de baragouiner, il revient encore plus énervé et t’envoie son son poing sur le coin du menton.

Son geste n’est pas acceptable et c’est seulement son geste à lui, pas le geste d’un gréviste ou d’un bloqueur, mais le geste d’un mec énervé contre un autre mec énervé. Les bloqueurs et grévistes étaient peut-être trois autour de toi (sans compter la jeune fille... Embarassed ) et ils tentaient de vous calmer tous les deux.

Un mec énervé contre un autre mec énervé, cela mérite-t-il autant de bla-bla ? Mais je suis sûr que cette petite altercation te fait plaisir, ça te donne à écrire et à parler, peut-être même à essayer de briller sur un forum parce que sans ton clavier ton expression n’est rien d’autre qu’un galimatias tremblotant de colère.

Pour finir (eh oui, il le faut bien, mais je prends mon temps comme c’est une unique contribution !) Blablate autant que tu le souhaites, la violence était de ton côté dès le début, et contre une fille de plus (oui, mauvais argument, mais diantre ! un peu douceur...). La violence du jeune homme face à la bibliothèque n’est pas non plus justifiable, cela vous met sur un pied d’égalité, la prochaine fois, serrez-vous la main, ce sera mieux Wink


Dernière édition par le Dim 9 Déc - 19:39, édité 2 fois

Gaëtan

Messages : 1
Date d'inscription : 28/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de la Violence - Exercice du droit de Réponse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum