Motion votée par le Conseil de l'UFR HLS 6/11/2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Motion votée par le Conseil de l'UFR HLS 6/11/2007

Message  BC le Mer 7 Nov - 18:41

Motion adoptée à l’unanimité par le Conseil de l’UFR 4
(6 novembre 2007)
Lors de sa réunion dans la matinée du 6 novembre 2007, le Conseil de l’UFR 4 a repris sa réflexion critique sur la loi dite « Libertés et Responsabilités des Universités ».
Les points suivants ont été évoqués :
1) L’utilisation fallacieuse du terme « autonomie » pour en présenter le contenu essentiel, alors que cette loi exclut de plus en plus la communauté universitaire des décisions la concernant, au profit de décisionnaires nommés ou de « personnalités extérieures » représentant le plus souvent des intérêts privés ;
2) La remise en cause implicite de l’enseignement et de la recherche en sciences humaines et sociales dans leur dimensions critiques et prospectives, par les exigences de rentabilité immédiate ;
3) La référence abusive au modèle des universités américaines qui, même si elles ne constituent pas nécessairement un modèle pour nous, disposent d’autres moyens pour fonctionner et qui certes procèdent à des évaluations des enseignants et des chercheurs, mais sur des périodes moins rapprochées et menées par leurs pairs.

Le Conseil de l’UFR 4
- met en garde contre les effets négatifs de la loi « Libertés et Responsabilités des Universités »,
- invite l’ensemble des étudiants, des personnels administratifs et des enseignants à approfondir et élargir la réflexion sur cette loi,
- propose la tenue d’une Assemblée Générale de l’UFR Mardi 13 Novembre à 10h00 en amphi B2

BC

Messages : 6
Date d'inscription : 07/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motion votée par le Conseil de l'UFR HLS 6/11/2007

Message  mamajones le Jeu 8 Nov - 16:58

Pour ceux que ça intéresse: le département de socio fait le gros dos en matière de mobilisation. A tous les étudiants mobilisé-e-s, c'est le moment de faire pression de manière à ce que les enseignants favorables à une prise de décision claire et assumée sur le mouvement de grève se sentent moins esseulés et, épaulés par leurs étudiants, puissent décréter sans ambiguité l'arrêt illimité des cours. Ne laissons pas s'essoufler le mouvement sur la base d'enjeux ultralocalisés de pouvoir! Prenez les devants, appelez à la tenue d'une AG du département ou de l'UFR avant mardi! La grève n'est pas négociable et n'est valable que si elle est massive et interdisciplinaire! En avant toute!
MJ

mamajones

Messages : 1
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum